AFP

Déjà la folie à Mayol

Déjà la folie à Mayol
Par Rugbyrama

Le 03/07/2009 à 11:30Mis à jour

Ils étaient 5 000 spectateurs à Mayol pour assister au premier entraînement public de Toulon. Un véritable baptême pour les recrues. C'était certainement l'objectif de cet entraînement ouvert au public car Philippe Saint-André voulait que tous les joueurs mesurent l'impact du RCT.

Les dirigeants toulonnais ne devaient pas s'attendre à une telle affluence. Et pourtant, ils ont dû en urgence ouvrir la tribune Bonnus, car tout le monde ne pouvait pas entrer dans les travées de Lafontan. Officiellement, 5000 spectateurs se sont pressés à Mayol pour assister au premier entraînement public du RC Toulon version 2009-2010. Tous voulaient apercevoir les premières foulées des recrues et notamment de la star anglaise Jonny Wilkinson. L'ouvreur, champion du monde en 2003, a donc rapidement mesuré la passion qui règne autour de son nouveau club.

C'était certainement le plus important pour le nouvel entraîneur Philippe Saint-André : "C'est toujours surprenant de voir autant de monde pour un entraînement. Il y avait plus de personnes à cette séance que pour certains matchs du championnat. Les nouveaux joueurs ont pu se rendre compte de ce que représente le RCT." Un public attentif au moindre en-avant, au moindre geste technique et réagissant à tous les faits et gestes de leurs nouveaux protégés. "L'attente est grande", a reconnu Saint-André, "mais il ne faut pas emballer la machine."

Umaga entraîneur

Une première séance d'entraînement où les joueurs ne se sont pas contentés de faire un travail physique. Les ballons sont déjà de sortie et les avants ont commencé à voir quelques touches. Le tout sous les ordres de Saint-André, Hueber, des préparateurs physiques Allou et Walsh mais aussi sous les coups de sifflet Tana Umaga qui avait enfilé le costume d'entraîneur et non pas celui de joueur. Une première indication sur le rôle de l'ancien trois-quarts centre All Black cette saison à Toulon même si rien n'a été encore officialisé.

Cette première séance a donc livré quelques enseignements : le RCT, après une saison en Top 14 pour en apprendre les rouages, va devoir répondre aux attentes d'un public toujours aussi passionné. En témoigne le "Pilou-Pilou" qui a résonné dans les travées de Mayol lors de la sortie des joueurs sur la pelouse. Certainement exagéré pour un entraînement, mais tellement à l'image d'un public toulonnais "en manque" rigolait Saint-André après plusieurs semaines d'abstinence.

Contenus sponsorisés