Bourgoin à petits pas

Bourgoin à petits pas
Par Rugbyrama

Le 31/01/2009 à 12:50Mis à jour

Vainqueur de Montauban à Pierre-Rajon (25-15), Bourgoin signe son troisième succès en cinq journées. Le CSBJ se donne de l'air au classement en grimpant à la 10e place. Mauvaise opération en revanche pour les Montalbanais, qui ot perdu le bonus défensif

Montauban est reparti bredouille de Pierre-Rajon cet après-midi. La faute à Benjamin Boyet, dont la pénalité à l'ultime seconde de la partie privait les visiteurs du bonus défensif (25-15). Mais la faute plus généralement à toute l'équipe berjalienne, qui a bien maîtrisé son sujet durant l'ensemble de la rencontre, ne laissant que peu d'opportunités à son adversaire. Ce sont d'ailleurs les Ciel et Grenat qui inscrivaient le seul essai du match peu avant la demi-heure de jeu grâce à Matias Viazzo. Après une série de pilonnages sur la ligne montalbanaise, Parra décidait d'ouvrir le jeu au large jusqu'au centre argentin, en bout de ligne, qui profitait d'un surnombre pour aplatir. Dès lors, Bourgoin n'allait plus lâcher le score.

Montauban impuissant

C'est pourtant Montauban qui avait rapidement pris les devants grâce à deux pénalités de son demi de mêlée roumain Petre Mitu (2e et 12e). Puis l'essai de Viazzo et deux buts de Boyet donnaient l'avantage à la pause à Bourgoin (13-6). La seconde mi-temps se limitait à un duel de buteurs. Après un premier échec à la sixième minute, l'ouvreur berjallien réalisait un sans-faute. Mitu en faisait de même à l'exception d'un coup de pied qui s'écrasait sur le poteau. Les locaux creusaient alors petit à petit la marque. Un écart qui se portait à sept points à douze minutes du terme de la rencontre. Montauban, impuissant, ne parvenait pas à percer la très bonne défense berjalienne et Boyet scellait le score sur une dernière pénalité après la sirène.

Grâce à cette troisième victoire en cinq rencontres, les hommes du président Martinet, qui a annoncé au mois de décembre son futur retrait, se donnent un peu d'air. Ils occupent la dixième place, avec quatre points d'avance sur la zone rouge. Des Berjalliens qui se déplaceront d'ailleurs chez un relégable, Mont-de-Marsan, à l'occasion de la prochaine journée le 20 février. Côté montalbanais, cette défaite n'a aucun impact au classement. Mais le club tarn-et-garonnais devra défendre sa septième place dès le prochain match contre Montpellier, qui est revenu à un point au bénéfice de sa victoire contre Dax.

Contenus sponsorisés
0
0