Midi Olympique

Bilan: Us Dax

Bilan: Us Dax
Par Rugbyrama

Le 25/12/2008 à 19:45Mis à jour

Chaque jour pendant la trêve, notre rédaction fait le bilan, club par club, à mi-championnat. Place à l'Us Dax qui, après avoir lutté une année durant dans la zone rouge, est aujourd'hui très proche de la première moitié du tableau du Top 14.

. LE POINT

Repêchée sur tapis vert à la dernière intersaison, l'UX Dax est en train de réussir son pari de montrer que sa place est bien dans le Top 14. En terminant la phase aller avec le meilleur classement jamais obtenu en deux années de séjour dans l'élite du rugby, la troupe à Thomas Lièvremont fait montre sortie après sortie d'un engagement exemplaire. Avec cinq victoires pour sept défaites et un match nul, Dax affiche un bilan négatif d'un point de vue comptable, pourtant le club landais compte deux succès de poids loin de ses bases (à Castres et à Toulon). Pas mal surtout quand on regarde le début de saison plutôt compliqué avec trois défaites de rang dont deux à domicile face au Stade français pour commencer puis face à Montpellier lors de la troisième journée.

. ON AIME

La manière dont les Dacquois sont allés gagner à Toulon après avoir connu la désillusion dans le derby des Landes. On aime aussi et surtout les chupa chups de Thomas Lièvremont qui tiennent compagnie à l'entraîneur novice dans l'expérience mais pas dans la conduite d'un groupe. En succédant ainsi à son frère, le cadet prouve là que c'est une affaire d'hérédité. Ce qu'on apprécie aussi, c'est la manière dont Dax a su aller puiser au plus profond pour signer deux victoires à l'extérieur, histoire d'effacer quelque peu les défaites à domicile qui sont au nombre de trois. Ce qu'on a apprécié aussi dans ce Dax du début de saison, ce sont les prestations de certains comme Vergallo ou encore Bornman...

. ON AIME MOINS

Les coups de gueule du début de saison de l'entraîneur qui dénonçait un traitement de "faveur" pour faire payer le maintien sur tapis vert de l'Us Dax. On mettra aussi un bémol dans ce début de saison au niveau de l'efficacité offensive des Dacquois. Avec 16 essais inscrits en 13 journées, soit un tout petit peu plus d'un essai par rencontre, Dax montre à quel point il se repose – trop – sur le pied de son ouvreur Antoine Vignau-Tuquet (73% de réussite pour un total de 106 points)... Des chiffres qui attestent à quel point il leur avait manqué l'an dernier.

 . ET MAINTENANT?

Pour la deuxième partie du championnat, les Dacquois vont tenter de gommer ce qui est l'un de leurs gros points faibles et notamment se montrer plus ambitieux dans le jeu. Pour renforcer leurs chances de maintien dans le Top 14, les hommes de Lièvremont devront se montrer plus ambitieux dans le jeu. Autre résolution pour 2009 : améliorer la gestion des rencontres et ne pas laisser filer des succès promis comme lors de la dernière journée du Top 14 de 2008 face à Clermont. Avec un peu plus de maîtrise, les Dacquois n'auraient pas certainement pas fini la saison sur un échec, certes bonifié mais revers quand même, mais belle et bien sur une victoire qui leur aurait permis de rester plus au contact des équipes de la première moitié du classement. Quand on sait que 2009 va commencer par un voyage à Paris et la venue de Toulouse...

Contenus sponsorisés
0
0