Bilan: Toulon

Bilan: Toulon
Par Rugbyrama

Le 25/12/2008 à 07:00Mis à jour

Chaque jour pendant la trêve, notre rédaction fait le bilan, club par club, à mi-championnat. Gros plan sur le RC Toulon, qui peine à trouver le bon rythme en Top 14. Le promu varois, en dépit d'un budget conséquent et d'un effectif ronflant, va devoir lu

. LE POINT

Sacré champion de Pro D2 au printemps dernier, Toulon a retrouvé l'élite avec une énorme envie et une certaine ambition que justifiait son budget (le 4e du top 14) et son effectif. Avec Jerry Collins en superstar, Sonny Bill Williams ou encore Joe Van Niekerk, le RCT a fait saliver ses supporters sur le papier. Sur le terrain, patatras. Après une victoire de prestige qui a enflammé Mayol dès la première journée face à Clermont, la fête a vite été finie. Toulon a perdu neuf de ses onze derniers matches et flirte dangereusement avec la zone de relégation. Ce début de saison plus que délicat a coûté sa place à Jean-Jacques Crenca, l'entraineur des avants. A qui le tour?

. ON AIME

Le naufrage fut souvent collectif, mais certains joueurs ont tiré leur épingle du jeu en justifiant leur statut. C'est le cas de Joe Van Niekerk, recrue impeccable. Le troisième ligne centre des Springboks est l'un des rares à évoluer à son véritable niveau. Sur certains matches, on a aussi pu apprécier le talent immense de l'arrière samoan Orene Ai'i. Le jeune ailier Marc Andreu avait flambé en début de saison, notamment face à Clermont. Par moments, trop rares, le RCT a montré de quoi il était capable, parfois même face aux gros, comme lors du déplacement à Toulouse, où les Varois ont failli s'imposer.

. ON AIME MOINS

Par où commencer? Le RCT souffre de carences criantes. Les deux gros points noirs concernent la mêlée, très souvent chahuté. Pratiquement tous les week-ends, en fait. L'autre gros problème réside dans le manque d'efficacité des buteurs. Avec 44,4% de réussite, Toulon affiche un bilan catastrophique dans ce secteur. Que de points laissés en route qui auraient pu, parfois, changer le cours des matches. Reste que c'est surtout le manque de détermination affichée sur le terrain qui a exaspéré Mourad Boudjellal et les supporters. Le légendaire "varois spirit" n'est que trop épisodique ces derniers temps. Cette équipe manque d'âme, de personnalité, de fonds de jeu et de coeur. Cela fait beaucoup...

. ET MAINTENANT?

Le maintien est évidemment l'unique objectif du club. Si la situation est délicate, après tout, Toulon n'a encore jamais été relégable cette saison. Si tout le monde tire dans le même sens, le RCT intrinsèquement les moyens de s'en sortir. Mais il faudra montrer autre chose et trouver un véritable esprit de corps. Ce ne sera pas le plus simple. Les Varois vont par ailleurs devoir faire face à un sacré programme à la reprise, avec quatre déplacements lors de leurs cinq prochaines journées, notamment à Clermont, Brive et Paris! Pas l'idéal pour se relancer. Le président Boudjellal a promis du changement. Mais Toulon a peut-être surtout besoin de calme. Et de temps. Il risque malheureusement d'en manquer.

Contenus sponsorisés
0
0