AFP

Montauban comme un grand

Montauban comme un grand
Par Rugbyrama

Le 11/05/2008 à 09:45Mis à jour

Invaincu depuis 10 matches, Perpignan est tombé à Sapiac (28-22) samedi lors de la 21e journée du Top 14, face à une équipe de Montauban qui se rapproche de l'Europe. L'Usap conserve néanmoins huit points d'avance sur Biarritz.

Au terme d'un match indécis mais d'une folle intensité, Montauban s'est imposé 28-22 face à Perpignan. Les joueurs du Tarn et Garonne ont consolidé leur 7e place, synonyme de qualification européenne; Pour l'USAP la belle série (8 succès consécutifs) s'achève après un match en demi-teinte au cours duquel les approximations et le manque d'impact dans le combat se sont fait sentir.

Sans doute les consignes de Jacques Brunel, insatisfait de la production des joueurs catalans, sont-elles arrivées jusqu'aux oreilles des joueurs de Montauban. Car si l'Usap a attaqué la seconde période tambour battant pour prendre l'avantage très vite (19-15) à la 47e minute de jeu, la réponse montalbanaise fut pleine et entière avec un courage et une solidarité qui a fait bondir de joie Laurent Travers le coach des Verts au coup de sifflet final après la victoire magnifique et incontestable de Montauban 28-22.

Buteurs métronomes

Pourtant la première période peut se résumer à un duel de botteur-buteur puisque Fortassin d'une précision diabolique et d'une régularité de métronome a permis à Montauban de devancer l'Usap pendant toute la première période. Fortassin donne le ton après 10 secondes de jeu, d'un magnifique drop. Laharrague et Montgomery vont lui rendre coup pour coup. Tantôt par des pénalités tantôt par des drops. Court après moi que je t'attrape... mais Fortassin fait la course en tête et passe deux drops et trois pénalités quand ses rivaux se contentent d'une pénalité pour deux drops.

De cette première période, tactique on retient cependant la volonté de Montauban de produire du jeu et d'aller au combat quand Perpignan se contente de répliquer sans prendre l'initiative. C'est d'ailleurs ce que reproche l'entraîneur de l'Usap à ses joueurs: le manque d'envie et d'engagement dans le combat;

Alors au retour des vestiaires Tuilagi démontre sa parfaite maîtrise de la langue française. Il a reçu le message de son entraîneur et sonne la charge par deux attaques plein champ. Derrière lui, Durand est à la baguette et distribue le jeu. On ouvre au large, à droite et l'on revient à gauche... pour envoyer Tuilagi à l'essai en position d'ailier (44e). Montgomery est au diapason et passe une transformation difficile. Perpignan met la main sur le ballon en même temps qu'il prend l'avantage au score (16-15). Montgomery insiste en passant une pénalité. 19 -15 à la 51e, Fortassin lui répond de la même façon 19-18 (57e) mais Laharrague se régale d'un drop, dans la minute suivante 22-18.

Ce renversement de situation a pour effet de ragaillardir... Montauban qui dès lors gagne les ballons sur les regroupements. Sous l'impulsion de Caballero, omniprésent, les avants s'installent dans les 22 mètres catalans et Rolland aplatit dans l'en-but après un assaut collectif sur Cassin (67e). Fortassin ne tremble pas et passe la transformation 22-25. Une dernière pénalité s'offre à lui.Il maîtrise et Montauban aussi pour l'emporter (28-22). Comme un grand. La belle série catalane s'arrête à Sapiac...

Contenus sponsorisés