Midi Olympique

Le bilan: Bourgoin

Le bilan: Bourgoin
Par Rugbyrama

Le 02/07/2008 à 06:15Mis à jour

Chaque jour, jusqu'à dimanche, retrouvez notre bilan du Top 14, club par club. Après Auch, Dax, Albi et Brive, voici Bourgoin. Le club isérois a connu sa plus mauvaise saison depuis 2000-2001 mais l'avenir pourrait être radieux avec des jeunes prometteurs

TOUR D'HORIZON

Bourgoin est en pleine mutation. Le club de l'isère a bâti sa réputation sur la force de son pack et de ses guerriers, intraitables à Pierre-Rajon. Aujourd'hui, c'est moins le cas et l'arrivée d'Eric Catinot n'y est pas étrangère. Le CSBJ tente de développer du jeu. Evidemment, cette évolution ne s'est pas faite sans heurt, le club terminant à une 10e place peu habituelle. Sans l'Europe et malgré le départ de plusieurs joueurs, il devrait rapidement retrouver le haut du classement. A moins que les jeunes comme Parra et David mettent plus de temps que prévu à éclore. Dans ce cas, l'année 2008-2009 sera de nouveau une transition...

LE TOP: Catinot, le renouveau

LE FLOP: Pas de H Cup

Pour la première fois depuis sept ans, Bourgoin n'est pas parvenu à se qualifier pour la H Cup. Le club isérois avait été plutôt régulier ces dernières années, accrochant l'Europe par le biais des demi-finales ou de son classement. Sa 10e place cette saison ne lui offre que le Challenge européen. Les mauvaises langues diront que les Berjalliens ne jouaient de toute façon pas le jeu sur la scène européenne (8 victoires en 48 matchs, pas un seul quart de finale), les autres diront que l'année prochaine sera moins chargée pour viser une place dans le premier tiers.

LE MEILLEUR JOUEUR: Benjamin Boyet

Il a été moins efficace que l'an dernier (191 points contre 253) mais Benjamin Boyet reste le meilleur élément de Bourgoin. L'ouvreur est le joueur qui a passé le plus de temps sur les terrains (1687 minutes, 24 matchs dont 22 comme titulaires), c'est sans doute aussi pour ça qu'il est souvent victime de petits "bobos". Il a livré une prestation étonnante contre Biarritz (35-15, 11e journée), digne de son statut d'international qu'il étrenne actuellement en Australie. Il faut qu'il soit plus constant malgré tout. A 28 ans, le temps presse...

LA REVELATION: Morgan Parra

L'AVENIR

Chaque année, c'est la saignée. L'an dernier, Bonnaire, Del Fava et Boussès sont partis. Cette saison, deux autres éléments importants s'en vont: le 2e ligne Julien Pierre et le talonneur Benoit Cabello qui rejoignent Bonnaire à Clermont. Le CSBJ comptera donc sur la progression de ses jeunes et sur la stabilité - Boyet est resté - pour retrouver les sommets. L'arrivée de Xavier Péméja comme entraîneur des arrières est la preuve de cette ambition. Côtés arrivées, c'est plutôt calme avec le pilier néo-zélandais Kopeliani et le prometteur talonneur de Narbonne Genevois.

LES CHIFFRES CLES

Meilleur classement: 2e (une fois)
Plus mauvais classement: 11e (deux fois)
Classement attaque: 7e (453 points)
Classement défense: 10e (526 points)
Classement domicile: 9e (41 points)
Classement extérieur: 11e (11 points)
Meilleur réalisateur: Benjamin Boyet (191 points)
Meilleur buteur: Benjamin Boyet (191 points)
Meilleurs marqueurs: Coux, Cabello (5 essais)

Contenus sponsorisés
0
0