Imago

La saison en chiffres

La saison en chiffres
Par Rugbyrama

Le 16/06/2008 à 08:00Mis à jour

Quel joueur a été le plus utilisé? Combien de Clermontois ont marqué au moins un essai cette saison? Le bilan d'Auch est-il "meilleur" que celui de Toulon il y a deux ans? Pour le savoir, voici les chiffres marquants de la saison régulière du Top 14 2007-

. 0 - Sauf miracle devant le CNOSF, Albi évoluera en Pro D2 la saison prochaine. D'un strict point de vue sportif, le club tarnais a pourtant largement prouvé que sa place était en Top 14. La preuve, en deux saisons passées au sein de l'élite, le SCA n'a pas été une seule fois en position de relégable.

. 1 - Une seule équipe a terminé sans la moindre défaite à domicile cette saison. Il s'agit de Perpignan. L'Usap n'a pourtant pas réussi un carton plein, concédant deux nuls en 13 rencontres, face à Bourgoin et Dax, qui figurent paradoxalement parmi les équipes les plus faibles à l'extérieur. Quatre formations ont perdu une fois sur leurs terres: Clermont (face à Castres), Toulouse (contre Clermont), Paris (devant Perpignan) et Montauban (face à Toulouse).

. 2 - Deux clubs cette saison ont marqué plus d'essais à l'extérieur qu'à domicile. Il s'agit de Castres avec 25 réalisations à Pierre-Antoine et 26 hors de ses bases. Et de Dax, avec 13 essais à Maurice-Boyau et 14 en dehors. L'écart est évidemment infime mais il est à souligner. C'est loin d'être le cas pour le Stade toulousain qui s'est vraiment montré plus à l'aise chez lui (64 essais) que lors de ses déplacements (18).

. 7 - Il parait que le chiffre porte bonheur. A Montauban, on y croit en tout cas. Pour la deuxième année consécutive, le club du Tarn-et-Garonne termine à la 7e place du Top 14, position qu'il a occupée lors des 13 journées de la phase retour. L'an dernier, la performance était de taille car le MTGXV était promu. Cette saison, il a confirmé et sa régularité se voit récompensée par la H Cup. La présence du Stade Toulousain en finale a en effet rendu la 7e place qualificative pour la Coupe d'Europe.

. 11 - Comme le nombre de bonus offensifs marqués par Clermont et Toulouse en 26 rencontres soit presque lors d'un match sur deux. Sur les 51 bonus offensifs pris cette saison par les 14 clubs, Auvergnats et Toulousains se taillent la part du lion avec 22 (29 pour les 12 autres!). Derrière les deux ogres, c'est Castres (6) et le Stade français (5) qui ont été les plus "spectaculaires". A eux deux, ils font aussi bien qu'un seul des leaders...

. 12 - Juan Martin Hernandez a régulièrement sauvé le Stade français de gestes improbables mais pas seulement. L'Argentin l'a aussi fait avec ses pieds. Au total, El Mago a passé 12 drops cette saison, ce qui en fait le meilleur de cet exercice. A titre de comparaison, il n'en avait réussi que sept lors de ses quatre premières saisons dans le championnat de France. La saison dernière, c'est le Montalbanais Sébastien Fauqué, avec 14 drops, qui avait été le plus efficace.

. 29 - Dans la longue liste des records établis par Clermont cette saison, figure celui du nombre de joueurs ayant marqué au moins un essai: 29 au total! Voici la liste: Nalaga, Rougerie, Ledesma, Zirakashvili, Delasau, Bai, Baby, Joubert, Jacquet, Mignoni, Scelzo, Cudmore, Emmanuelli, Floch, James, Pic, Scelzo, Audebert, Smith, Broomhall, Canale, Senio, Samson, Lozupone, Esterhuizen, Domingo, Shvelidze, Bonnaire et Garcia. A noter que Julien Malzieu n'avait pas marqué une seule fois avant d'aller à dame lors de la toute dernière journée contre Dax, samedi. Il avait inscrit neuf essais en 2007.

. 58 - Grande révélation de la saison, Napolioni Nalaga est devenu en quelques semaines une des principales armes clermontoises. L'ailier fidjien, incroyable finisseur, est le meilleur marqueur du Top 14 avec 16 essais. Plus impressionnant encore, il a inscrit ces 16 essais en seulement 14 matchs. Nalaga a marqué en moyenne un essai toutes les 58 minutes. A titre de comparaison, Maxime Médard, deuxième meilleur marqueur de la saison, n'a marqué "que" toutes les 116 minutes, soit le double.

. 60 - Le Stade français est resté invaincu pendant 60 matchs consécutifs, Coupe d'Europe et championnat de France compris. Quatre ans et demi au total. Jusqu'à ce 8 mars 2008 et la venue de Perpignan à Jean-Bouin. L'Usap, alors en pleine crise, s'offrait un succès presque historique qui allait complètement la relancer. Paris a mis du temps à digérer cet échec, alors que les Catalans ont ensuite enchainé une série de huit victoires.

. 96 - Soit le nombre de points inscrits par Clermont, la meilleure équipe de la saison régulière. L'ASMCA établit ainsi un nouveau record, puisque lors des deux premières éditions du Top 14, Biarritz (en 2006) et le Stade français (2007) avaient bouclé la phase régulière en tête avec respectivement 90 et 87 points. Clermont termine avec 20 victoires pour 6 défaites. Toulouse, dauphin des Auvergnats, a également battu le record de points en Top 14, avec 91 unités au compteur.

. 1917 - L'Albigeois Thomas Sanchou est le joueur que l'on a le plus vu sur les terrains de Top 14. Le centre ou demi de mêlée a joué 1917 minutes, soit 73 en moyenne par rencontre. Il n'a manqué aucun des 26 matchs de son équipe, figurant même 24 fois dans le XV de départ. C'est seulement face au Stade français (21e journée) et à Bourgoin (23e) qu'il est entré en jeu. Sanchou a même disputé dans leur intégralité 19 des 26 rencontres du SCA dont les 14 premières. Infatigable ! Un autre Tarnais, Thibault Lacroix (1864 minutes) et le Bayonnais Richard Dourthe (1860) complètent le podium.

Contenus sponsorisés