Clermont valide son ticket

Clermont valide son ticket
Par Rugbyrama

Le 17/05/2008 à 17:50Mis à jour

Vainqueur de Perpignan (29-15), Clermont est qualifié pour les demi-finales. L'Usap reste à portée de fusil de Castres et de Biarritz.

Ça y est. Le leader clermontois a validé son billet pour les demi-finales du Top 14. Cette qualification ne faisait que peu de doutes mais voilà une bonne chose de faite pour les Auvergnats à quatre journées de la fin du championnat. Mauvaise opération en revanche pour l"Usap qui ne ramène aucun point de son déplacement en Auvergne alors qu"elle tenait le bonus défensif jusqu"à la 77e minute de jeu. Elle reste sous la pression d"un retour castrais... et biarrot.

Cette victoire clermontoise a mis du temps à se dessiner toutefois. Car si les intentions étaient là, il y avait surtout de la précipitation et beaucoup de fautes, de la part des deux équipes. Vingt-six pénalités ont ainsi été sifflées durant cette rencontre (onze contre Clermont, quinze contre Perpignan). La première mi-temps se résumait à des coups de pied de James et de Montgomery. Malgré leur très bonne entame, les Auvergnats n'avaient pas su trouver la faille dans la défense perpignanaise ou bien s'étaient mangés leurs occasions, à l'image de cet en-avant de Nalaga à la 40e après une superbe percée de James qui lui ouvrait un boulevard. Les deux équipes se quittaient sur un petit 15-9 à la mi-temps.

Manque de réalisme perpignanais

Il fallait ainsi attendre la deuxième période et la 43e minute de jeu pour voir le premier essai du match. Il résultait d'une énorme bévue de Montgomery à la réception d'une chandelle de James à cinq mètres de son en-but. L'excellent ouvreur clermontois (par ailleurs auteur d'un 100% au pied) récupérait la balle et Canale, à la sortie d'un regroupement, s'en allait marquer. L'ASM menait 22-9. L'Usap ne s'avouait pas vaincue pour autant et se mettait à monopoliser le ballon. Elle gagnait deux balles en touche sur des lancers de Ledesma et envoyait du jeu. Mais ça ne passait pas et elle devait toujours s'en remettre à son buteur. Rosalen concrétisait cette domination en ajoutant six points (58e et 65e).

Mais Montgomery, qui avait repris le but et le poste d'ouvreur après la sortie de l'ancien Narbonnais, ratait un deuxième coup de pied à la 71e. Et avec le carton de Bozzi pour anti-jeu à la 74e, Perpignan laissait définitivement filer tout espoir de victoire. Le coaching de Jacques Brunel, avec l'entrée des vieux briscards, ne faisait pas l'effet escompté... A huit contre sept, le pack catalan ne tenait pas alors que Clermont bénéficiait d'une succession de pénalités à cinq mètres de l'en-but perpignanais. Jacquet marquait le deuxième essai des siens et l'ASM n'était pas loin d'inscrire celui du bonus alors que la sirène retentissait. Sans être particulièrement, les hommes de Vern Cotter ont assuré. Perpignan, de son côté, peut nourrir quelques regrets.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés