Midi Olympique

Rebondissement à l'Usap

Goze président virtuel
Par Rugbyrama

Le 13/07/2007 à 12:18Mis à jour

Marcel Dagrenat ne s'est pas présenté ce matin à la convocation de Gabriel Velarte. Au mépris des statuts, ses opposants ont nommé Paul Goze à la présidence de l'Usap. Le feuilleton n'est pas terminé.

Les masques sont tombés en fin de matinée, à l'hôtel Mercure du centre ville de Perpignan où Gabriel Velarte, président de la holding Usap per Sempre, avait convoqué par voie de presse, texto et fax, son homologue de la SASP, Marcel Dagrenat. Comme annoncé dans le message, en cas d'absence de ce dernier, ses opposants (Vaills, Maquéda, Athaner, Derouand, Vila et Sobraquès) ont pris le pouvoir par le biais d'un coup d'état alors qu'ils avaient le pouvoir... Une première !

Après avoir assuré qu'ils allaient déposer prochainement 500 000 euros en guise de garantie financière, ils ont nommé Paul Goze à la présidence de la SASP. Une présidence virtuelle, autant que le pouvoir qu'entendent exercer les hommes de Velarte puisqu'ils n'ont pas respecté les statuts du club pour virer Dagrenat... En attendant la convocation d'une Assemblée générale (par un membre du conseil d'administration) de la SASP avec comme ordre du jour la révocation de son président, Dagrenat est toujours en place. D'ici au 30 juillet, date de sa convocation prévue par la holding Usap per Sempre, et à moins d'une démission, il restera président.

Avec quels joueurs ?

La fin paraît pourtant inéluctable au regard de la détermination qui anime ses opposants. Et Paul Goze, qui ne s'est pas encore exprimé, pourrait être le président fédérateur dont ont besoin les nouveaux actionnaires majoritaires de la holding Usap per Sempre pour tenter de ramener le calme.

Restent plusieurs questions qui devront être résolues très rapidement. En premier lieu celle de l'argent. Ici et là, plusieurs rumeurs laissent à croire que le partenaire annoncé par le groupe des "6" (Pepsi Cola) n'est pas intéressé. Info ou intox ? A voir.

Enfin, côté joueurs, qu'en sera-t-il du recrutement ? Sans parler de Shalk Burger -les contacts ont été mis en stand by- ou même de Bobby Skinstad qui ne se verrait pas s'engager dans un club "instable", les arrivées de Percy Montgomery, Gerrie Britz ou Philip Burger pourraient être remises en cause. Selon nos sources, ces derniers ont certes signé un contrat avec l'Usap qui a été déposé à la Ligue nationale de rugby, mais leur lettre de sortie est toujours attendue.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0