• Top 14 - Manif Stade toulousain Stade français
    Top 14 - Manif Stade toulousain Stade français

Lacroix : "Un stade, notre Stade, ne peut pas être le théâtre d’affichages politiques ou religieux"

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Le président du Stade toulousain est revenu dans les colonnes de La Dépêche du Midi sur l'intrusion de deux activistes sur la pelouse d'Ernest-Wallon, pendant la rencontre entre Toulouse et le Stade français. Lacroix explique que son club ne doit pas être l'instrument de quelconque revendication, qu'elle soit politique ou religieuse.

Ce fut un des événements qui a marqué la dixième journée de Top 14 le week-end dernier : deux activistes se sont accrochés aux poteaux d'Ernest-Wallon, en plein milieu du match entre Toulouse et le Stade français. Une action qui a interrompu la rencontre pendant plusieurs minutes et qui avait pour but de dénoncer certaines prises de positions politiques. Une intrusion que le président toulousain Didier Lacroix regrette, comme il l'a confié dans les colonnes de La Dépêche du Midi.

"Le Stade Toulousain et ses installations ne sauraient être instrumentalisés au profit de tout débat partisan, ce n’est ni notre rôle, ni notre place dans la société, lançait-il au sujet de cette intrusion. Quelles que soient les revendications évoquées, un stade, notre Stade, ne peut pas être le théâtre d’affichages politiques ou religieux. Cela reste un principe intangible".

Alors pour éviter que pareille chose ne se reproduise, le Stade toulousain promet que la vigilance dans l'enceinte du stade sera doublée. Lacroix explique : "Il est de notre devoir de veiller à ce que les enceintes sportives demeurent des lieux ouverts, à toutes et à tous, dans le respect des diversités, la pluralité des opinions, tout en restant un vecteur de lien social. À défaut, nous ferions marche arrière avec le retour des grilles anti-intrusions, lesquelles nous priveraient de la plus belle définition de la liberté et du respect des acteurs, du public, de cette chance qui est celle du rugby à ce jour".;