Icon Sport

Bleus : Seul Ouedraogo revient

Bleus : Seul Ouedraogo revient
Par Rugbyrama

Le 21/11/2010 à 12:19Mis à jour Le 21/11/2010 à 13:32

Ce midi à Montpellier, le staff de l'équipe de France a dévoilé le groupe des 23 joueurs retenus pour le match contre l'Australie samedi à Paris. Un seul changement a été effectué avec le retour du troisième ligne montpelliérain Fulgence Ouedraogo à la place du Biarrot Imanol Harinordoquy.

Les approximations des Français face à l'Argentine ont poussé les entraîneurs tricolores à miser sur la stabilité et la continuité pour préparer la réception de l'Australie samedi prochain au Stade de France. Un seul changement a donc été effectué dans le groupe. Fulgence Ouedraogo est rappelé chez les Bleus et pousse Imanol Harinordoquy vers la sortie. Le retour du troisième ligne aile de Montpellier était quasiment acquis depuis son départ de Marcoussis la semaine dernière. "Il nous semblait intéressant de revoir Fulgence", a simplement commenté le sélectionneur tout en évoquant à nouveau la sortie du capitaine de Montpellier suite à son éviction du groupe après la victoire face aux Fidji. "Fulgence est un joueur de rupture, chasseur de dix, et qui amène de nombreuses solutions en troisième ligne."

Le grand perdant s'appelle donc Imanol Harinordoquy, pourtant capitaine lors du premier test à Nantes. Mais le grand blond du Biarritz olympique n'a pas convaincu les entraîneurs tricolores, comme l'a expliqué Didier Retière : "Nous espérions qu'il nous amène plus. Face à l'Argentine, le coaching nous a pas permis d'amener de la sérénité. Avec son expérience, il aurait dû nous apporter plus, ce qu'il avait réussi à faire lors du dernier Tournoi des 6 Nations. Mais ça arrive à tout le monde d'être un peu en dessous sur certains matchs. Malheureusement aussi pour lui, il a souffert de la concurrence avec Sébastien Chabal qui a été très bon contre l'Argentine."

Médard sacrifié

En constatant la stérilité offensive des Bleus face aux Argentins, il n'aurait pas été illogique d'effectuer aussi des changements dans les lignes arrières. Si le retour du Toulousain Maxime Médard a été évoqué ce dimanche matin entre les entraîneurs français, ils ont finalement opté pour la stabilité, estimant qu'aucun joueur n'avait démérité face aux Pumas. "Nous savons que c'est dur pour Maxime, notamment car j'avais évoqué son possible retour avec lui. Mais nous pensons toujours que Yoann Huget possède un fort potentiel et nous voulons le revoir", a déclaré Marc Lièvremont. Maxime Médard a aussi été sacrifié en raison d'un constat flagrant : les Bleus ont cruellement manqué d'automatismes face aux Pumas. "Nous avons manqué de repères communs, a justifié Emile Ntamack, nous devons passer plus de temps ensemble et certainement travailler un peu plus en opposition pour se confronter à la pression défensive." Le principal chantier des Bleus, où Marc Lièvremont a reconnu avoir pris du retard.

Le groupe tricolore.- Avants : Mas, Schuster, Ducalcon, Domingo, Guirado, Servat, Pierre, Thion, Nallet, Chabal, Ouedraogo, Bonnaire, Dusautoir.

Arrières : Parra, Yachvili, Traille, Estebanez, Jauzion, Rougerie, Andreu, Huget, Palisson, Porical.

Contenus sponsorisés
0
0