• XV de France - Antoine Dupont et Anthony Jelonch
    XV de France - Antoine Dupont et Anthony Jelonch
  • XV de France - Antoine Dupont
    XV de France - Antoine Dupont

La question qui fâche : Dupont a-t-il été décevant face à l'Australie ?

Le | Mis à jour

XV DE FRANCE - Il a disputé l'intégralité des quatre-vingts minutes lors de la courte victoire du XV de France face à l'Australie (30-29). Le capitaine des Bleus Antoine Dupont n'a pour autant pas réalisé la meilleure performance de sa carrière. Contre des Wallabies qui le surveillaient de près, on peut même se demander si le demi de mêlée français n'avait pas réalisé une prestation décevante.

Quand on est habitué au foie gras, il est parfois difficile de se contenter d'une bonne vieille mousse de canard. Antoine Dupont est un joueur exceptionnel, le meilleur de la planète à n'en pas douter. Mais cela ne l'empêche pas d'être humain. Ce samedi, le demi de mêlée de l'équipe de France a été à l'image de son équipe : parfois imprécis, un peu en dessous des attentes, mais au final victorieux. Très vite, on a senti que le Toulousain était attendu autour des rucks, par des Australiens très agressifs sur le porteur de balle. Malgré quelques tentatives, comme en témoignent ses treize courses ballon en main, Dupont n'a jamais su trouver la moindre petite faille, avec seulement dix-huit mètres de mètres de gagnés.

XV de France - Antoine Dupont
XV de France - Antoine Dupont

Un chiffre loin de ses standards habituels, quand on sait qu'il avait par exemple parcouru 43 mètres en six courses face à l'Angleterre, et 64 mètres en six courses face à l'Écosse lors du dernier Tournoi des 6 Nations. D'habitude si créatif, il n'a pas réussi à tromper la vigilance des Wallabies au Stade de France. D'ailleurs, même sur ses sorties de camp, l'ancien Castrais a été chahuté. Par deux fois en première mi-temps, il se faisait contrer son jeu au pied de dégagement dans son propre camp. On remarquera tout de même que ces deux contres l'ont été du bout des doigts australiens et que cela a, dans les deux cas, abouti à une touche pour les Bleus. Il est aussi fautif d'avoir sorti directement le ballon en touche sur un dégagement.

Quelques imprécisions inhabituelles

Dans le jeu courant aussi, on pouvait noter du déchet avec quelques petites imprécisions et incompréhensions au niveau de l'orientation de jeu, avec notamment des passes manquées vers Marchand et Alldritt. Malgré cela, et cette impression de difficulté relative derrière un pack parfois en difficulté, le capitaine tricolore a bien disputé l'intégralité de la rencontre. Un choix qui est logique - parce qu'on ne sort pas le meilleur joueur du monde du terrain alors qu'on est mené d'une courte marge - mais qui a pu poser question étant donné que Maxime Lucu avait réalisé quelques entrées satisfaisantes lors du dernier Tournoi et tenait un style de jeu qui correspondait à la tactique bleue face à l'Australie. Sa longueur de jeu au pied aurait par exemple pu être précieuse.

Mais au final, Fabien Galthié et son staff ont eu raison, puisque les Bleus l'ont emporté. Antoine Dupont lui, grâce notamment à son contre-ruck sur l'essai de Marchand, obtenait une note de 5,5/10 par Midi Olympique. Même s'il a habitué à mieux, avec une moyenne de 7,1/10 depuis le début de la tournée d'automne 2021 (soit en huit matchs disputés), Dupont reste au final avec une note plus qu'honorable. Histoire de rappeler aussi qu'un "mauvais" match pour Dupont, c'est un bon match pour d'autres demis de mêlée. Mais alors justement, peut-on alors dire qu'il a été décevant face à l'Australie ?