• Siya Kolisi - Afrique du Sud
    Siya Kolisi - Afrique du Sud

L’Afrique du Sud évite le fiasco en étrillant l’Italie

Le | Mis à jour

TEST-MATCH - Une semaine après être tombé à Marseille contre la France, le XV d’Afrique du Sud a évité le zéro pointé en triomphant de l’Italie à Gênes 21-63. Les Springboks ont relevé la tête et justifié leur statut de champion du Monde, avec une victoire ponctuée de 9 essais. Pour leur part, les Italiens concèdent donc une première défaite dans cette tournée, qui reste tout de même positive.

Pouvait-on imaginer le champion du monde sud-africain rentrer bredouille dans l’hémisphère-sud au terme de cette tournée d’automne ? Après l’exploit de l’Italie la semaine passée contre l’Australie, les Boks pouvaient entretenir quelques doutes. Après une bonne résistance italienne dans le premier acte, ces doutes ont été très vite balayés par une rencontre maitrisée de bout en bout face à des Italiens généreux, mais qui devaient aussi faire face à leurs limites du jour.

Des Italiens joueurs, dès la toute première action du match, avec une tentative dans leurs 22 mètres qui n’a rien donné, si ce n’est le bâton pour se faire battre. Car sur l’action suivante, les Boks utilisaient toute la largeur du terrain pour mettre sur orbite Kurt-Lee Arendse, pour le premier essai de la rencontre, après seulement trois minutes de jeu. Pas de quoi enlever les envies de faire vivre le ballon des locaux, qui s’en remettaient une fois encore à leur arrière-magicien, Ange Capuozzo, pour inscrire à leur tour un premier essai, suite à une belle percée de plus de 20 mètres (10-8 13e minute). Une Italie généreuse et joueuse à souhait, afin d’éviter au maximum le défi de puissance que peut représenter l’Afrique du Sud. Pourtant, c’est malgré tout sur un ballon porté que les champions du monde reprenaient l’avantage au score, dans le sillage du talonneur Bongi Nbonambi (13-18, 31e minute). L’Italie se montrait courageuse pour continuer de faire jeu égal avec les champions du monde, afin de basculer à la pause avec un petit retard de 5 points au tableau d’affichage. L’Italie pouvait alors rêver d’un nouveau gros coup dans cette tournée, au sortir d’une première période pleine d’abnégation.

Cheslin Kolbe auteur d’un exploit individuel, mais touché à une cuisse

Et plus encore, car avec les mêmes intentions de jeu l’Italie s’est relancée dès le début de la deuxième période, avec une pénalité d’Allan pour recoller au score. Mais sur le coup de pied de renvoi suivant, Kolbe sautait plus haut que tout le monde, pour filer sans opposition dans l’en-but. Cheslin Kolbe, touché à une cuisse sur cet exploit personnel et qui devait laisser sa place suite à cet essai, ce qui n’empêchait pas les Boks de continuer à accélérer, avec un nouvel essai d’ailier, inscrit une fois encore par Arendse, pour un doublé dans cette rencontre (16-30, 50e minute). Le break était fait, et les joueurs de l’hémisphère-Sud pouvaient alors réciter leur rugby, avec trois nouveaux essais tout en puissance de Smith, Marx et Kitshoff, au terme de belles combinaisons sur pénaltouches et d’un ballon porté. En face, seul Lorenzo Cannone réduisait le score, concluant un superbe travail collectif des Italiens et pour récompenser une belle performance individuelle du troisième-ligne centre transalpin. Mais en fin de rencontre, Willemse et Arendse, pour son triplé, faisaient exploser définitivement leur hôte, permettant même aux Springboks de franchir la barre des 60 points avec deux essais de plus, afin de sceller le score à 21-63.

Avec cette première défaite de l’automne, l’équipe d’Italie peut tout de même être fier de son bilan avec deux victoires pour seulement une défaite. Les transalpins progressent à nouveau et aboderont le prochain Tournoi des VI Nations fort de quelques certitudes. Pour l’Afrique du Sud en revanche, c’est enfin une première victoire dans cette tournée. Les champions du monde en titre ont pu mesuré le travail à fournir pour défendre leur titre dans moins d’un an lors du Mondial en France et s’étalonneront une dernière fois samedi prochain en Angleterre.