Icon Sport

L'Irlande crée l'histoire en remportant sa série en Nouvelle-Zélande !

L'Irlande crée l'histoire en remportant sa série en Nouvelle-Zélande !

Le 16/07/2022 à 10:59Mis à jour Le 17/07/2022 à 10:10

TEST MATCH - En parvenant à s’imposer une seconde fois face aux All Blacks à Wellington 22-32, l’équipe d’Irlande remporte non seulement sa tournée dans l’hémisphère Sud, mais passe également en tête du classement mondial de World Rugby devant le XV de France. Pour les Néo-zélandais en revanche, c’est une deuxième défaite inquétante à seulement quelques jours du début du Rugby Championship.

En s’imposant pour la toute première fois de son histoire en Nouvelle-Zélande la semaine passée (12-23), l’Irlande avait l’occasion de prendre la tête du classement mondial de World-Rugby à l’équipe de France, en cas de nouvelle victoire samedi matin. Une occasion que les partenaires de Johnny Sexton n’ont pas manqué, avec un second exploit consécutif en terre Néo zélandaise, qui confirme un peu plus encore la nouvelle mainmise de l’hémisphère Nord sur le rugby mondial.

Comme depuis le début de cette tournée, c’est l’équipe européenne qui a démarré tambour-battant la rencontre. L’Irlande, qui a fait le choix fort de ne pas tenter la première pénalité, pourtant idéalement placée, pour aller en touche et faire subir une première épreuve de force à son hôte. Un ballon porté dévastateur plus tard, et c’est Van der Flier qui plaçait son équipe en tête au tableau d’affichage (0-5, 6e minute). Comme lors des deux tests précédents, les Blacks ont dû attendre de passer le cap de la 20e minute pour inscrire enfin leurs premiers points, par une pénalité de Jordie Barrett (3-5, 24e minute).

Quasi sans solution face à un jeu irlandais juste et efficace, les Blacks concédaient pourtant dans la foulée un second essai. Suite à un nouveau ballon porté, le jeu partait au large, où les décalages permettaient à Keenan de doubler la mise, et à Jonathan Sexton de franchir les 1000 points en carrière internationale sur la transformation, avant une nouvelle pénalité dans la foulée, pour faire le break (3-15, 33e minute). Incapables de créer la moindre brèche et hésitant en défense, les locaux semblaient même proche du KO debout après un troisième essai d’école, conclu par Henshaw, idéalement servi par Aki dans une défense totalement apathique. L’Irlande totalement dominatrice et sûre de ses forces, rentrait aux vestiaires avec une avance presque improbable de 19 points (3-22).

Sexton passe la barre des 1000 points en carrière internationale

La réaction tant attendue est tout de même arrivée dès le début de seconde période, après une séquence d’une grande intensité de près de 4 minutes, et suite à 23 temps de jeu, c’est Ardie Savea qui sonnait enfin la révolte néo-zélandaise dans cette rencontre (10-22, 45e minute). Des Blacks relancés également par le carton jaune de Porter, suite à un contact tête contre tête avec Retallick, qui permettait sur la touche suivante à Akira Ioane de trouver la faille dans une défense irlandaise réduite à 14 (17-22, 53e minute).

Avec seulement 8 points de retard, suite à une nouvelle pénalité de Sexton, les Blacks revenaient totalement dans la rencontre sur une action limpide initiée par Jordie Barrett, relayée par Savea, et magnifiée par la diagonale de plus de 60 mètres de Will Jordan, auteur de son 19e essai sous le maillot noir (22-25, 57e minute). Mais de nouveau à 15 contre 15, l’Irlande retrouvait sa force sur ballon-porté, avec un quatrième essai de Herring, qui redonnait 10 points d’avance aux verts, à un quart d’heure de la fin (22-32, 66e minute). Plus fort dans les rucks et particulièrement sereins en fin de rencontre dans ce secteur de jeu, l’Irlande l’emportait logiquement une nouvelle fois, une semaine seulement après l’exploit de Dunedin.

Avec cette seconde défaite en trois matchs de cette tournée, l’équipe de Nouvelle-Zélande inquiète à seulement quelques jours du début du Rugby Championship. Des Blacks qui concèdent une seconde défaite de suite à domicile, pour la première fois depuis 1998. Avec un bilan de 2 victoires, les Irlandais sont seulement la deuxième équipe européenne à remporter une série de tests en Nouvelle-Zélande (après la France en 1994) et prennent le relais de l’équipe de France en tête du classement mondial de World Rugby. Une tendance forte, que le XV du Trèfle aura à coeur de prolonger lors de la prochaine fenêtre internationale, à l’automne prochain en Europe.

Contenus sponsorisés