Icon Sport

L'Angleterre résiste à l'Australie et remporte la tournée

L'Angleterre résiste à l'Australie et remporte la tournée
Par Rugbyrama

Le 16/07/2022 à 14:01Mis à jour Le 16/07/2022 à 14:39

TEST MATCH - L'Australie et l'Angleterre étaient dos à dos, avant le match de ce samedi, à Syndey. Et finalement, c'est le XV de la Rose qui s'est adjugé la "belle", en l'emportant face aux Wallabies 21 à 17. Les coéquipiers de Marcus Smith, auteur d'un essai, ont dominé cette rencontre et c'est tout naturellement qu'ils se sont imposés, malgré le retour des Australiens en fin de match.

Les Anglais retrouvent du piquant ! Une semaine après leur succès à Brisbane, les hommes d'Eddie Jones font tomber une nouvelle fois les Wallabies sur leurs terres. Pourtant, le début de rencontre était à l'avantage des locaux. L'ailier Tom Wright franchit la ligne en premier pour mettre les siens devant, et laisser remonter les doutes anglais dans ce troisième test. Le premier acte est un mélange d'erreurs techniques et de rudes contacts qui laissent des traces. Malheureusement, c'est une erreur de jugement de Nic White qui va remettre le XV de la Rose dans le bon sens. Juste avant de retourner au vestiaire, l'arrière, Freddie Steward inscrit le premier essai anglais. À la pause, Owen Farrell et ses coéquipiers sont devant d'une petite unité (11-10).

Le second acte a mis du mal à se lancer, comme le premier. Le pied d'Owen Farrell offre quatre points d'avance à l'Angletterre avant que Marcus Smith ne mette le coup fatal aux Wallabies. Le demi d'ouverture des Harlequins, en opportuniste, profite d'une nouvelle erreur de Lolesio pour s'emparer de la gonfle et terminer en terre promise. Avec un score de 21-10 à l'heure de jeu, la tournée et ce troisième test prend la direction de la Grande-Bretagne et ne changera pas de direction jusqu'au coup de sifflet final. Malgré une dernier réaction wallaby, qui amènera la réalisation du talonneur Fainga'a, la victoire ne changera pas de camp.

Après plusieurs mois compliqués, le XV de la Rose retrouve quelque peu le sourire avec cette victoire prestigieuse en Australie. Eddie Jones s'offre quant à lui quelques mois de répit.

Contenus sponsorisés