Vidéo - "Il vaut mieux que les mecs se blessent maintenant que dans six mois"

08:23

Forfait de Cros pour la tournée : un coup de chance pour Ollivon ?

Forfait de Cros pour la tournée : un coup de chance pour Ollivon ?

Le 14/09/2022 à 17:47Mis à jour Le 14/09/2022 à 23:44

TEST MATCH - François Cros a dû quitter la pelouse deux minutes à peine après l'avoir foulée, ce dimanche contre Toulon. Le constat est dur : son genou est de nouveau touché, il manquera la tournée d'automne. De quoi redistribuer les cartes en troisième ligne, un poste qui semblait pourtant bien bouché il y a quelques mois...

C'est l'ombre au tableau de la belle soirée toulousaine de dimanche. Malgré la victoire bonifiée et convainquante et la place de leader acquise au terme de cette 2e journée, le Stade toulousain a perdu Romain Ntamack et François Cros. Pour le second, le bilan médical est sévère. Le troisième ligne souffre du même ligament latéral interne du genou qui l'avait écarté de la compétition pendant près de trois mois. Il devra subir une intervention chirurgicale. Cette fois, son absence est estimée entre trois et quatre mois. Pas de tournée d'automne donc pour le joueur formé à Seilh (31).

Top 14 - François Cros (Toulouse) face à Toulon.

Top 14 - François Cros (Toulouse) face à Toulon.Midi Olympique

Outre le coup dur pour le joueur, cette blessure amène le staff à une nouvelle réflexion à propos de sa troisième ligne. Car François Cros s'y était imposé depuis un an, ne manquant aucun match depuis la tournée d'automne 2021 (8 rencontres dont 6 comme titulaire). Il s'était même offert un essai contre l'Angleterre, pour le point d'orgue du dernier Tournoi des 6 Nations. Charles Ollivon avait dû ronger son frein pendant une grande partie de la saison, lui qui perdait sa place de titulaire et capitaine en sélection. Le Toulonnais, qui a participé à la fin de saison en boulet de canon de son club, était rappelé par le sélectionneur Fabien Galthié pour la tournée d'été. D'abord avec les Barbarians britanniques et irlandais, puis avec le XV de France au Japon. Il reprenait d'ailleurs ses galons de capitaine.

Test match - Charles Ollivon, capitaine du XV de France contre le Japon

Test match - Charles Ollivon, capitaine du XV de France contre le JaponIcon Sport

Si la tendance n'était pas au bouleversement de la hiérarchie, le Basque avait réussi ses sorties. Outre le fait d'assumer son rôle de capitaine, Charles Ollivon avait bien dirigé le secteur de la touche. Mais pas au point de renverser Cros-Alldritt-Jelonch. En novembre, pour le triptyque Australie-Afrique du Sud-Japon, on pourrait même voir le discret Dylan Cretin démarrer avec le numéro 6 dans le dos. Celui-ci, toujours rassurant, particulièrement en touche, semble toujours tenir une longueur d'avance aux yeux du staff du XV de France.

Test match - Dylan Cretin et Yoan Tanga lors du test match Japon - France

Test match - Dylan Cretin et Yoan Tanga lors du test match Japon - FranceGetty Images

Chez les autres prétendants, Yoan Tanga-Mangene peut se targuer d'avoir brillé lors de la tournée d'été, que ce soit avec les Barbarians ou avec le XV de France. Même si c'était au centre de la troisième ligne, le néo-Rochelais va s'habituer à évoluer sur le flanc en club, laissant Alldritt au numéro 8. Le transfert de Cameron Woki au Racing 92 semblait sceller son avenir en deuxième ligne. Mais il a disputé les deux premiers matchs du championnat sur le côté ouvert. Toujours est-il qu'il a démarré les 5 rencontres du Tournoi dans la cage. Quant à Thibaud Flament, le Toulousain a rarement déçu en équipe de France. De plus, son profil polyvalent est un avantage sur le banc. Mais d'ici le 5 novembre et le premier test contre l'Australie au stade de France, les états de formes et la hiérarchie ont encore le temps d'évoluer...

Contenus sponsorisés