Icon Sport

L'homme du match : Huget à point nommé

L'homme du match : Huget à point nommé

Le 31/08/2019 à 09:06

TEST MATCH - Absent lors des deux premiers tests, Yoann Huget a signé un retour marquant avec les Bleus ce vendredi au Stade de France. Le Toulousain a fait ce qu’il fallait pour rebattre les cartes aux ailes dans le XV de départ français.

Au cœur de la semaine de préparation de ce dernier test de l’été, dans les arcanes de Marcoussis, un confrère journaliste lançait à la volée : "Huget va marquer son petit doublé contre l’Italie et il sera titulaire pour la Coupe du monde". Avouez que c’était plutôt bien vu ! Pas de doublé pour l’ailier champion de France mais quand même le premier essai du match. Il a aussi provoqué l’essai de pénalité qui a fait tant de bien aux Bleus après un contre audacieux de quatre-vingts mètres. Un tournant dans cette rencontre, malgré le score final, puisque les Bleus étaient alors à treize contre quinze et bombardés de sifflets par le tiers rempli du Stade de France.

Yoann Huget (France) contre l'Italie

Yoann Huget (France) contre l'ItalieIcon Sport

Voilà pour la partie statistique. Mais l’influence de l’ancien Bayonnais ne s’est pas arrêtée là. Présent dans l’engagement, avec notamment un très gros plaquage sur son vis-à-vis direct après la demi-heure de jeu, il a aussi affiché une belle complicité avec Romain Ntamack qui l’a cherché sur son aile au pied. C’est d’ailleurs une transversale du champion du monde U20 2018 pour son partenaire au Stade toulousain qui est à l’origine de l’essai d’Arthur Iturria en seconde période. De quoi, peut-être, donner quelques idées à Jacques Brunel et son staff pour la prochaine échéance japonaise. "Il a fait un super match, acquiesce son ancien partenaire dans la ville rose Gaël Fickou. Il avait envie de montrer qu’il était là et il l’a très bien fait. Il a bien joué les coups et a su conclure, félicitations à lui".

" Il avait à cœur de montrer qu’il fallait encore compter sur lui "

L’Italie n’a pas toujours été synonyme de grand souvenir pour Yoann Huget. Personne n’a oublié sa détresse à la dernière Coupe du monde lors du premier match de poule contre les Transalpins après s’être gravement blessé au genou. Quatre ans plus tard, sa prestation aboutie face à la même Italie, si elle ne lui assure pas une place de titulaire le 21 septembre prochain contre l’Argentine, rebat tout de même un peu les cartes alors que Damian Penaud et Alivereti Raka semblaient un peu devant avant ce dernier galop d’essai.

Où comment sortir le bon match au moment : "On ne découvre pas Yoann, sourit son coéquipier à Toulouse Sofiane Guitoune. Il n’a pas joué les deux premiers matchs car il a repris la préparation tardivement à cause de ses soucis au tendon d’Achille et il avait à cœur de montrer qu’il fallait encore compter avec lui". Même si la qualité de l’opposition de ce vendredi pousse à la prudence, le soldat Huget vient en effet de prouver qu’il était encore bon pour le service.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0