Getty Images

Raka : "Je ne pouvais pas rêver mieux"

Raka : "Je ne pouvais pas rêver mieux"
Par Nicolas Zanardi via Midi Olympique

Le 18/08/2019 à 00:38Mis à jour Le 18/08/2019 à 00:39

TEST MATCH - Auteur de son premier essai en bleu pour sa première sélection, le Clermontois a justifié les attentes placées en lui par Jacques Brunel.

Comment avez-vous vécu cette première sélection ?

Alivereti Raka : C’était une fierté pour moi que de réaliser ce rêve, après toutes les difficultés que j’ai connues pour rejoindre cette équipe de France. Pendant les hymnes, j’ai ressenti comme un soulagement. J’étais bien, j’en ai profité, tout en essayant de rester le plus concentré possible.

À quoi avez-vous pensé à ce moment-là ?

A.R. : J’ai pensé à tous les gens qui étaient fiers de moi à cet instant là, à ma famille, ma femme, mes enfants, à tous les amis qui me regardaient depuis les Fidji. C’était juste une grande fierté.

Le plus beau est qu’après une si longue attente, vous avez marqué votre premier essai en bleu après deux minutes de jeu...

A.R. : C’est une vraie chance, pas vrai ? Première sélection, premier essai, je ne pouvais pas rêver mieux… C’était magique. Un moment magnifique.

Racontez-nous cette action...

A.R. : Après avoir reçu le ballon sur mon aile, je suis parti me replacer dans le dos de l’ouvreur, comme on me le demande. En entendant parler Camille et Wesley, j’ai compris qu’ils allaient effectuer une croisée, alors je suis venu à l’intérieur. Wesley m’a donné le ballon, je n’avais plus qu’à courir.

Plus qu’à en marquer beaucoup d’autres au Japon, alors ?

A.R. : Je l’espère de tout coeur ! (rires)

Propos recueillis à Nice par Nicolas ZANARDI

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0