Icon Sport

Test Match - Yoann Maestri : "Nous ne pouvons pas être prétentieux"

Maestri : "Nous ne pouvons pas être prétentieux"

Le 18/11/2018 à 16:32Mis à jour Le 18/11/2018 à 17:43

TEST MATCH - Touché et remonté après la victoire contre les Springboks, le deuxième ligne du XV de France Yoann Maestri est satisfait du visage montré par les siens contre l’Argentine. Mais veut rester prudent.

Rugbyrama : Ce succès contre l’Argentine va-t-il compter pour la suite ?

Yoann Maestri : C’est une bonne victoire. Est-ce qu’elle va compter ? Nous revenons de tellement loin qu’il faut rester humble parce que les Fidjiens arrivent. Ce sera un match piège car nous sommes habitués à cette dernière rencontre de tournée qui est un peu menaçante en cas de relâchement, surtout après un succès. Il n’en faudra pas. C’est bien pour la confiance mais nous ne pouvons pas être prétentieux.

La mêlée a-t-elle été une des principales satisfactions ?

Y.M. : Oui, même si on peut encore faire beaucoup mieux. Cela nous a souri mais nos adversaires avaient dans leur rang des piliers de 21 et 22 ans. C’est quand même positif.

Test Match - Gael Fickou et Yoann Maestri (France) contre l'Argentine

Test Match - Gael Fickou et Yoann Maestri (France) contre l'ArgentineIcon Sport

Une autre satisfaction, c’est la discipline, notamment en fin de match alors qu’on pouvait redouter un scénario identique à celui de l’Afrique du Sud…

Y.M. : C’est vrai, nous avons essayé d’être propres et de tenir le résultat. Nous avions souffert mentalement après la défaite contre les Springboks. Là, le fait d’aller jouer chez l’adversaire et ne pas s’épuiser à faire mille conneries (sic) nous a aidés. Finalement, on a joué ce match, comme avec nos clubs, pour le gagner. Le coup de marteau, avec la sortie de Maxime (Médard) et l’essai encaissé d’entrée, a fait mal mais on a su être patients, les fatiguer devant sur les mauls. Il y a du positif dans l’abnégation. À l’image de l’Afrique du Sud, on a encore mis beaucoup d’intensité mais on n’avait pas su être tueurs la semaine dernière.

Gaël Fickou a été étincelant, comme vous le voyez au quotidien en club. Qu’avez-vous pensé de sa performance ?

Y.M. : Gaël est en grande forme. Et quand il se donne les moyens, comme il se les donnes actuellement… Nous sommes très proches tous les deux et je le lui disais justement. Il a un talent important que tout le monde connaît et reconnaît. Il y a aussi beaucoup d’attente autour de lui, ce n’est pas toujours facile. Mais quand il est dans cet état de forme, il peut faire des choses dont lui seul est capable dans son registre, comme « Basta » (Mathieu Bastareaud, N.D.L.R.) dans le sien. On l’a vu sur l’action où il décale Teddy pour son essai. Il est presque arrêté au départ et il se faufile entre trois joueurs. C’est tout de même impressionnant et je suis très heureux pour lui.

Contenus sponsorisés
0
0