Icon Sport

Test Match - XV de France - Teddy Thomas (France) : "J'avais un mur face à moi"

Thomas : "J'avais un mur face à moi"

Le 19/06/2018 à 10:38Mis à jour Le 20/06/2018 à 14:24

Inconstant au premier test, muselé au second, l'ailier du Racing 92 reste l'arme offensive numéro un de l'équipe de France.

Rugbyrama : Comment avez-vous vécu le début de la semaine : sur la frustration de la défaite ou l'enthousiasme du contenu du match ?

Teddy Thomas : Sur la frustration, même si le score est moins lourd que lors du match précédent. Mais l'ambiance est tout de même plus légère. Il y a eu de bonnes choses, sur lesquelles on peut s'appuyer et qu'on va chercher à accentuer.

Cette peur du scénario catastrophe, qui vous a portés la semaine dernière, a-t-elle disparu ?

T.T. : Nous n'avions pas peur, franchement, nous étions seulement déçus de nous-mêmes. Il n'y avait pas de peur à avoir. Simplement, on avait bien bossé toute la première semaine, en espérant un scénario totalement différent à l'Eden Park. Le résultat nous a frustrés. On a fait ce qu'il fallait pour sortir une copie bien meilleure au deuxième test.

Camille Chat - France (Test Match : Nouvelle Zélande/France)

Camille Chat - France (Test Match : Nouvelle Zélande/France)Icon Sport

Sur le deuxième test-match, avez-vous eu l'impression d'être ciblé, de ne bénéficier d'aucun espace ?

T.T. : Je ne sais pas si la cible était particulièrement sur moi. C'est un match où il n'y a pas eu de très grandes envolées pour les trois-quarts. Il a fallu en passer par beaucoup de combat pour les avants. Nous, derrières, on prend ce qui nous arrive. Malheureusement, il n'y a pas eu beaucoup de ballons à jouer. Ce n'est pas très grave. L'équipe passe avant-tout.

Dès que vous touchiez un ballon, vous vous confrontiez à un mur...

T.T. : Clairement, j'avais un mur face à moi. Si je ne franchis pas, ce n'est pas très grave. Il y en a quatorze autres, derrière moi, qui auront peut-être la chance de le faire.

Contenus sponsorisés
0
0