Icon Sport

Test Match - XV de France - Kevin Gourdon : "On va voir où nous en sommes"

Gourdon : "On va voir où nous en sommes"

Le 06/06/2018 à 13:52Mis à jour Le 06/06/2018 à 16:48

Blessé face à l'Irlande lors du premier match du Tournoi des 6 Nations, le troisème ligne de La Rochelle Kevin Gourdon fait son retour chez les Bleus à l'occasion de cette tournée en Nouvelle-zélande.

Rugbyrama : Vous étiez titulaire pour le premier de Jacques Brunel comme sélectionneur mais vous sortez de l'équipe sur blessure, dans quel état d'esprit revenez-vous ?

Kevin Gourdon : On est toujours content d'être en équipe de France. Sortir sur blessure avait été compliqué car j'ai ensuite raté toute la fin du tournoi, donc j'étais ravi d'être rappelé pour cette tournée, d'autant plus en Nouvelle-Zélande.

Avez-vous eu peur de passer à côté du début de cette nouvelle aventure à cause de cette blessure ?

K.G. : Je me suis dit que ce n'était pas de bol mais ce sont les aléas. J'ai bien travaillé pour revenir de ma blessure le plus rapidement possible et j'ai essayé de faire les meilleurs matchs possible avec mon club pour espérer faire cette tournée.

Kevin Gourdon - France

Kevin Gourdon - FranceIcon Sport

Comment avez-vous suivi les matchs des Bleus pendant le Tournoi ?

K.G. : Une histoire commençait à s'écrire avec un nouveau staff et des nouveaux joueurs. C'est dommage d'avoir raté cette aventure pendant le Tournoi mais maintenant je suis là et je vais essayer d'en profiter.

Comment abordez-vous ces trois tests face à la meilleure équipe du monde ?

K.G. : On arrive dans un bon état d'esprit car on veut rivaliser, on veut se confronter à ce qui se fait de mieux et c'est la Nouvelle-Zélande. On va voir où nous en sommes même si ces matchs arrivent en fin de saison et nous savons que ces tournées sont toujours compliquées. J'ai joué deux fois contre les All Blacks et nous n'étions pas loin à chaque fois, notamment la première fois. Ces deux rencontres avaient été serrées, maintenant il faut élever notre niveau pendant quatre-vingt minutes pour faire encore mieux.

Les All Blacks effectuant le Ka mate, face à la France - 14 novembre 2017

Les All Blacks effectuant le Ka mate, face à la France - 14 novembre 2017Getty Images

Qu'est-ce qui fait la force des All Blacks ?

K.G. : C'est leur collectif. Ils peuvent sortir un joueur et en mettre un autre et rien ne change. Cette semaine, on parle beaucoup de leurs absents, de leurs blessés du moment, mais à chaque fois il n'y a pas de point faible ou de baisse de régime. Ils sont toujours très performants dans leur système de jeu.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0