Other Agency

Test Match - Patrick Sobela (Capitaine des Barbarians) : "J'ai vu beaucoup de potentiel"

Sobela : "J'ai vu beaucoup de potentiel"

Le 10/11/2018 à 19:25Mis à jour Le 10/11/2018 à 19:34

TEST MATCH - Capitaine des Barbarians face au Tonga, ce samedi, à Bordeaux (38-49), le troisième ligne lyonnais Patrick Sobela était fier de la réaction de son équipe après un départ douloureux. L'antichambre des Bleus a montré quelques belles dispositions au passage.

Rugbyrama : Quelles sont vos premières impressions après cette rencontre enlevée et finalement perdue ?

Patrick Sobela : Je ne dirais pas que je suis déçu mais je trouve que c'est dommage. Quand je vois la seconde période, ce que cette équipe a été capable de faire... Je pense que nous avons été surpris par l'agressivité des Tonguiens. Il faut dire que c'était un groupe jeune, qui n'avait pas trop d'expérience ni de repères. A ce niveau-là, c'était dur.

Une fois que vous avez mis la main sur le ballon, ce n'était plus le même match, en revanche...

P.S : Oui, exactement. C'était une équipe dense sur le contact mais avec la vitesse de nos trois-quarts, nous avons pu les mettre à mal sur les extérieurs. Nous sommes passés presque à chaque fois et avons montré des armes offensives intéressantes. Malheureusement, nous revenions de trop loin.

Du côté des avants, c'était un sacré défi de niveau international face à un pack très rugueux...

P.S : Aux niveaux de l'intensité et de l'engagement, oui, c'était un bon adversaire. Nous avons pu voir ce que c'était une équipe en préparation pour une Coupe du monde. Nous l'avons appris à nos dépens. Mais j'ai vu beaucoup de potentiels de notre côté.

Test Match - Barbarians contre les Tonga - crédit photo : Justine Hamon

Test Match - Barbarians contre les Tonga - crédit photo : Justine HamonOther Agency

Comment avez-vous vécu votre nomination comme capitaine ?

P.S : Franchement, c'est beau. C'était une belle surprise de la part du staff. J'ai essayé d'être à la hauteur de cette mission. C'était un privilège d'être à la tête d'un effectif avec autant de talents. Malheureusement, ça se termine sur une défaite mais ça reste une belle expérience.

Comment aviez-vous appris votre capitanat ?

P.S : Juste avant le rassemblement, le staff m'a pris à part pour me l'annoncer. J'étais surpris mais je me suis investi à fond dans ce rôle, je n'avais pas le choix.

Le percevez-vous comme la récompense de votre bon début de saison à Lyon ?

P.S : Oui, ça peut être vu comme une récompense. Disons que ça peut être le début de quelque chose de bien. Que ça continue comme ça...

Pensez-vous d'ores et déjà à la prochaine étape : le XV de France ?

P.S : Bien sûr, je suis un joueur français qui joue en Top 14 et je suis chez les Barbarians. Comme tous les joueurs ici, c'est un objectif. Ce serait hypocrite de dire le contraire. Avant d'y arriver, il y a encore du boulot. Mais avec du travail, tout est possible.

Contenus sponsorisés
0
0