Icon Sport

Test Match - Nouveau déluge pour les Bleus

Nouveau déluge pour les Bleus

Le 11/06/2018 à 11:20Mis à jour Le 13/06/2018 à 08:22

Les Bleus ont repris le chemin de l'entraînement ce lundi au QBE Stadium, sous la pluie et devant Laurent Labit et Laurent Travers, observateurs de luxe du XV de France.

Il était un peu plus de 15 heures quand le bus des bleus est arrivé au QBE Stadium de North Harbour. Quelques minutes de retard sur le planning initial certainement dues au discours de Bernard Laporte, le président de la Fédération, qui avait réuni les joueurs à 14h30.

A leur arrivée sur la pelouse, la pluie a commencé à tomber. Après une rapide mise en route, Jacques Brunel a vite pris les choses en mains. Les titulaires du premier match, renforcés par Gaël Fickou pour remplacer Rémy Grosso, ont été priés de répéter les sorties de camp avant d'effectuer un travail défensif sur du jeu courant. De nombreuses répétitions effectuées sur un rythme assez tranquille car les Bleus sont toujours en phase de récupération en ce lundi. Malgré la pluie constante, Bernard Laporte était présent sur le terrain en observateur alors que Philippe Sella se trouvait en tribune.

Fofana en tête à tête avec Jeanjean

Après plusieurs interventions de Jean-Marc Béderède, puis de Jean-Baptiste Elissalde, le groupe s'est logiquement scindé en deux. Les trois-quarts ont effectué un travail de passes, de petits jeux au pied mais aussi sur des situations de surnombre. En revanche, présent dans le collectif lors du début de l'entraînement, le trois-quarts centre Wesley Fofana poursuivait la séance en tête avec le préparateur physique Nicolas Jeanjean. De leurs côtés, les avants titulaires samedi dernier se sont concentrés sur la touche avec Julien Bonnaire, avec deux joueurs en plus qui ne faisaient pas partis du groupe à Auckland, le talonneur Pierre Bourgarit et le pilier Cedate Gomes Sa. Rapidement, Jacques Brunel est aussi venu apporter son expertise.

Wesley Fofana avec le groupe France

Wesley Fofana avec le groupe FranceIcon Sport

Travers rentre sur le terrain

Cette première séance d'entraînement de la semaine était aussi suivie par les entraîneurs du Racing 92, Laurent Labit et Laurent Travers venus en observateurs sur invitation de la FFR. Lors du travail effectué en touche, ce dernier s'est rapproché pour suivre les consignes au plus près. D'ailleurs, alors que le plus gros de l'effectif avait rejoint les vestiaires, l'ancien talonneur, déjà en pleine discussion avec Jacques Brunel en fin de séance, sortait un peu de son rôle d'observateur et venait sur la pelouse pour échanger avec Yoann Maestri, le capitaine de touche, Julien Bonnaire. Il mettait à contribution aussi le sélectionneur et Sébastien Bruno pour donner son avis sur les placements des joueurs dans l'alignement. Une expertise extérieure bienvenue pour tenter de trouver des solutions alors que la touche française a vécu un calvaire à l'Eden Park.

Laurent Travers

Laurent TraversIcon Sport

Contenus sponsorisés
0
0