Icon Sport

Test Match - Le fait du match : les Bleus ne savent plus gagner

Le fait du match : les Bleus ne savent plus gagner

Le 24/11/2018 à 23:29Mis à jour Le 24/11/2018 à 23:34

Au terme d’une rencontre pathétique, le XV de France concède une défaite historique (14-21) face à des Fidjiens héroïques. Les Bleus, auteurs d’une prestation plus que médiocre offensivement, ont sombré littéralement à un an du Mondial. Inquiétant, pour ne pas dire honteux.

La défaite fait mal ! Seulement sur la physionomie de la rencontre, il n’y a rien à redire. Les plus entreprenants ont remporté la rencontre. Logique ! Des Bleus faméliques ont concédé l’une des défaites les plus honteuses de leur histoire. Au Stade de France, théâtre de la victoire planétaire du football en 1998. A Paris, capitale de la France. Pourtant, le succès des Polynésiens est mérité. Techniquement mais aussi dans l’engagement physique.

Les Bleus n’ont rien montré ou si peu. A l’inverse des Fidjiens. On attendait autre chose. De grandes envolées, des actions avec un véritable volume de jeu. Rien de tout cela durant 80 minutes. Le minimum syndical du XV de France bousculé durant toute la rencontre par des Fidjiens entreprenants et opportunistes, sera d’avoir mené durant une mi-temps contre le cours du jeu en se resserrant sur les fondamentaux : les mauls portés.

Guilhem Guirado (France) marque, soutenu par Yoann Huget

Guilhem Guirado (France) marque, soutenu par Yoann HugetIcon Sport

Il faut être franc. Si les Bleus sont devant au score à la pause, ils le doivent à leurs avants et à leur capitaine, Guilhem Guirado qui se trouve à la conclusion de deux mauls portés qui finiront derrière la ligne (25' et 40'). Cette avance au score contre le cours du jeu, va fondre comme neige au soleil en deuxième période.

La faute à des Bleus insipides en attaque et terriblement prévisibles. Le chantier est énorme à moins d’un an de la Coupe du monde. Les Bleus ne savent plus marquer, ni gagner des rencontres qui sont à leur portée. C’est le terrible enseignement de cette tournée de novembre qui aura vu les Français trébucher par deux fois dans des matchs qu’ils auraient dû remporter.

Contenus sponsorisés
0
0