• Test-Match - Les All Blacks déroulent au Pays de Galles
    Test-Match - Les All Blacks déroulent au Pays de Galles

La Nouvelle-Zélande déroule contre le Pays de Galles

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TEST-MATCH - La Nouvelle-Zélande a parfaitement réussi son premier match sur le sol européen de cette tournée d'automne. Les coéquipiers de Beauden Barrett se sont largement imposés sur le score de 23-55 contre des Gallois qui n'ont pratiquement jamais inquiété leurs visiteurs.

C'était une rencontre attendue, les Gallois recevaient des Néo-Zélandais qui restaient sur une courte victoire contre les Japonais le week-end dernier. Au-delà de ça, la nation Kiwi avait eu quelques soucis contre les nations de l'hémisphère nord ces derniers temps. Battus par les Bleus en novembre dernier et surtout trois fois par les Irlandais cette saison. Cette rencontre contre le Pays de Galles était donc un bon moyen de se relancer contre les Européens et lancer la tournée de la meilleure des manières.

Une entame de rencontre parfaite pour les hommes de Ian Foster qui se retrouvent derrière l'en-but après dix minutes par le biais de leur talonneur Codie Taylor à la suite d'un ballon porté. Richie Mo'unga inscrit deux points supplémentaires lors de la transformation qui suit. Une performance rééditée huit minutes plus tard avec Aaron Smith qui joue une pénalité à la main et s'échappe pour servir son talonneur qui s'offre un doublé. Une première mi-temps qui est ultra dominée par les Néo-zélandais, mais qui ont joué dans un style différend qu'à leur habitude, un jeu plus direct et plus physique.

Le Pays de Galles réagit tout de même avec un essai de Dyer après vingt-cinq minutes de jeu avec un essai en première main, conclue par le numéro 11 Gallois. Dans la foulée Anscombe, offre deux points supplémentaires, puis trois autres à la suite d'une pénalité dans les 22 face aux perches. Mais encore une fois, la machine néo-zélandaise se remet en route et en fin de première mi-temps le numéro 10, Mo'unga offre une longue passe au pied pour Jordie Barrett qui aplatit en coin. La transformation ne passe pas, on en reste à 10-22. Anscombe réduit encore l'écart sur la sirène avec une pénalité. Les All Blacks sont devant à la pause.

Une deuxième période à sens unique

Malgré un bon début de seconde mi-temps des Gallois validé par une pénalité d'Anscombe et un essai de Tipuric, les All Blacks ont survolé le deuxième acte. Le premier éclair vient d'Aaron Smith omni présent dans cette rencontre qui s'échappe au bord d'un ruck élimine Louis Rees-Zammit et file inscrire cinq points supplémentaires. Nouveau numéro six minutes plus tard du même demi de mêlée qui s'offre un doublé à son tour.

Ardie Savea infatigable dans toute la rencontre sur le plan défensif, et élu homme du match s'offre lui aussi un essai peu après l'heure de jeu. À la suite d'un ballon gratté par le numéro 8 des Blacks, le jeu arrive dans les cinq mètres du Pays de Galles et à la suite d'un ballon porté Ardie Savea est à la conclusion pour porter le score à 23-41 avant transformation. Une transformation manquée par Richie Mo'unga qui signe son deuxième échec de la partie.

Le rythme ne descend pas malgré cette large avance, et les Gallois sont loin d'être résignés, mais n'y arrivent pas et sont battus dans les duels. Jordie Barrett replacé au centre cet après-midi va lui aussi s'offrir un doublé, après une mêlée et un décalage de son frère Beauden Barrett, le centre international néo-zélandais élimine deux défenseurs avec un cadrage débordements et porte le score à 23-46.

Le sort du match est plié, mais les All Blacks sont encore déterminés à poursuivre leur démonstration et le remplaçant Taukei'aho y va lui aussi de son essai sur la sirène. Un score large de 23-55 après la transformation pour idéalement lancer la tournée d'automne de cette équipe Néo-Zélandaise.

Par Ghyslain Le Roy