Icon Sport

Test Match : L'Angleterre enchaîne face à l'Australie

L'Angleterre enchaîne face à l'Australie

Le 24/11/2018 à 14:15Mis à jour Le 24/11/2018 à 18:39

TEST MATCH - Sur sa pelouse de Twickenham, l'Angleterre n'a pas tremblé face aux Wallabies Australiens (37-18). Une semaine après avoir balayé le Japon (35-15) déjà dans son antre Londonienne, les Anglais plient leur tournée d'automne de la meilleure des manières. À un an de la prochaine coupe du monde, le 15 de la rose a retrouvé des valeurs et du piquant.

L'Australie au contact

Dès le premier acte les Anglais sont dominateurs. D'entrée le pack Anglais fait mal aux joueurs Australiens et May inscrit le premier essai du match que transforme Farell. Derrière le 15 de la rose domine, mais ne parvient pas vraiment à se mettre à l'abri. Les Australiens en profitent pour reprendre de la confiance et inverser la tendance pour basculer sur un score de parité à la pause (13-13).

L'Angleterre monte en puissance

Mais, au retour des vestiaires l'Angleterre mise sur sa puissance et sa justesse pour faire mal aux Australiens. Des Wallabies qui font le dos rond avant d'exploser sous les assauts Anglais. En mêlée ou lors de ballons portés les Anglais font mal à des Australiens qui cependant ne lâchent rien. L'ultime essai est ainsi inscrit par Folau pour l'Australie. Mais c'est bien l'Angleterre qui s'impose sans trembler (37-18). Les Anglais terminent de la meilleure des manières leur tournée. Prochain match pour le 15 de la rose le 2 février en Irlande. En face les Australiens malgré un excellent Folau auteur d'un doublé ne parviennent pas à confirmer leur succès en Italie le week-end passé (7-26).

Test Match - Joe Cokanasiga (Angleterre) contre l'Australie

Test Match - Joe Cokanasiga (Angleterre) contre l'AustralieIcon Sport

Un Farell cinq étoiles

Auteur de 22 points dont un essai Farell a illuminé le jeu Anglais. Précieux au pied, le dix Anglais l'a également été dans le jeu. Capable d'alterner le jeu au pied souvent impeccable et les lancements de phases collectives, Farell a éclairé le jeu Anglais.

Contenus sponsorisés
0
0