Icon Sport

Les Springboks s’offrent la série en battant le pays de Galles au Cap

Les Springboks s’offrent la série en battant le pays de Galles au Cap

Le 16/07/2022 à 19:04Mis à jour Le 16/07/2022 à 19:19

TEST MATCH - En parvenant à battre une seconde fois en trois matchs le Pays de Galles 30-14, l’équipe d’Afrique du Sud a relevé la tête après sa grosse déconvenue de la semaine passée à Bloemfontein. Une victoire capitale pour les «Boks» avant le début du Rugby Championship, où les champions du monde en titre feront figure de favoris.

Cette tournée de début d’été a semblé marquer une prise en main du rugby mondial par les équipes de l’hémisphère Nord. Une France solide au Japon, une Irlande historique en Afrique du Sud, et des Anglais en net regain de forme en Australie, ont révélé une tendance, que le Pays de Galles a quelque peu prolongée. Mais après l’avoir emporté la semaine passée à la dernière minute, les hommes de Wayne Pivac n’ont pas réussi à doubler la mise ce samedi au Cap, face à l’Afrique du Sud. Le champion du monde en titre remporte la série et prouve qu’il est bel est bien l’actuelle locomotive du rugby de l’hémisphère Sud.

Auteur d’un gros début de match, les Sud Africains ont rapidement pris le score, avec une première pénalité de Pollard, qui faisait suite à un essai refusé à Mapimpi, pour un pied passé en touche. Dans le sillage d’un Eben Etzebeth, qui fêtait sa 100e sélection, les champions du monde ont fait subir leur puissance à une équipe galloise pénalisée à 6 reprises dans le premier quart d’heure, et qui a fini par plier sur une énième tentative de Handré Pollard, repoussant deux défenseurs gallois avant d’aplatir (10-0, 16e minute). Il fallait attendre le coup de pied de renvoi pour voir enfin les Gallois dans le camp adverse. Avec efficacité d’ailleurs, puisqu’après une action de près de deux minutes, et grâce à un excellent travail de George North, c’est Tommy Refell qui répondait par un essai bien construit par 12 temps de jeu (10-5, 20e minute). Bien que très indisciplinés dans ce premier acte, les Gallois faisaient alors jeu égal face à des Springboks rapidement privé de Kolbe, sorti sur blessure (mâchoire). Des Gallois qui profitaient aussi des rares fautes adverses pour recoller au score par une pénalité de son ouvreur Biggar (10-8, 34e minute). Mais à force d’insister sur ballon-porté, les locaux ont inscrit un second essai juste avant la pause, par le talonneur Mbonambi, scellant le score à 17-8 à la pause.

La puissance sud-africaine sur ballon-porté a fini par faire la différence

La puissance des Springboks, une fois encore élément moteur de la rencontre du jour pour faire plier le XV du Poireau. Mais pas sans combattre, avec une première pénalité de Biggar, dès le retour des vestiaires pour réduire l’écart (17-11, 42e minute). Pas plus impressionné que cela, Lukhyano Am pensait alors répondre du tac-au-tac par un essai, mais la passe d’Hendrikse était en-avant. Avec plus de ballon à jouer, les Diables-Rouges provoquaient alors plus de fautes et se rapprochaient un peu plus encore au score, par une nouvelle pénalité de Biggar (17-14, 48e minute). Dès-lors, les partenaires de Siya Kolisi ont repris leur entreprise de destruction massive, avec un nouveau ballon-porté pour se mettre dans l’avancée, puis un enchaînement de jeu à une passe, qui a permis au capitaine Sud-Africain de redonner de l’ampleur au score (24-14, 55e minute). Dans une fin de match particulièrement hachée par les nombreuses fautes, les champions du monde ont fait valoir leur puissance pour obtenir une victoire logique, à défaut d’être flamboyante, avec deux nouvelles pénalités de Pollard pour fixer le score à 30-14.

Grâce à cette 2e victoire en 3 tests, l’équipe d’Afrique remporte finalement la série entre les deux équipes. Mais si la saison des Gallois touche à son terme, les Springboks vont maintenant aborder le gros morceau du Rugby Championship, avec l’ambition de confirmer leur suprématie sur les nations du sud, à un peu plus de 14 mois de la prochaine coupe du monde.

Contenus sponsorisés