Icon Sport

Test Match - Fickou et Iturria excellents, la défense solide... Le match en statistiques

Fickou et Iturria excellents, la défense solide... Le match en statistiques

Le 17/11/2018 à 23:36Mis à jour Le 17/11/2018 à 23:51

TEST MATCH - Pour triompher de l'Argentine sans même trembler en fin de match, les Bleus ont rendu une copie solide collectivement, et parfois brillante individuellement. Tour d'horizon en statistiques.

25 défenseurs battus

Si les Bleus ont su redresser la tête après une entame de match ratée, c'est surtout qu'ils ont dominé leurs duels, individuellement. Fickou, évidemment, a été dominant sur la grande majorité de ses un contre un. Il n'est pas le seul. Thomas, Fall, Bastareuad, Serin et les autres ont régulièrement dominé leur adversaire direct, individuellement. Résultat : avec 25 défenseurs battus (10 seulement pour les Argentins) les Bleus ont souvent joué dans l'avancée. Décisif.

90 % plaquages (91 sur 101)

Si les Bleus ont dominé les points d'impacts offensifs, il en fut de même défensivement, face à des Argentins bien vite éteints. Ils terminent la rencontre avec 90 % de plaquages réussis (71 % pour les Argentins). Un ratio dans les standings qu'impose le plus haut niveau du rugby international. Équivalent, par exemple, à ce qu'ont produit les Irlandais et les Néo-Zélandais quelques minutes plus tôt, pour le sommet de cette tournée de novembre. La cible est fixée. Les Bleus doivent désormais s'en approcher de manière récurrente.

Test Match - Gaël Fickou et Yoann Maestri (France) contre l'Argentine

Test Match - Gaël Fickou et Yoann Maestri (France) contre l'ArgentineIcon Sport

5 pénalités concédées

Autre statistique qui justifie l'amélioration nette constatée dans la production des Bleus, et qui s'est retrouvée dans les résultats : la discipline. Avec 5 pénalités concédées seulement, les Français ont tenu les standards du haut-niveau. A reproduire.

Fickou, le détonateur

A son débit, on retiendra son échec au plaquage sur Nicolas Sanchez, l'ouvreur argentin traversant alors la défense française pour s'offrir la plus belle occasion argentine de la seconde période. Le reste est éloquent : 6 défenseurs battus, 1 franchissement et surtout cette offrande pour Teddy Thomas sur son deuxième essai, avec la défense argentine déposée et une passe allongée sur 20 mètres. Fickou était remplaçant de Doumayrou au premier test, sans que personne ne comprenne trop pourquoi. Fickou a, cette fois, relégué le Rochelais en tribunes. Au regard de son match, c'était la moindre des choses.

Test Match - Fickou (France)

Test Match - Fickou (France)Icon Sport

Iturria, copie presque parfaite

Les chiffres s'accumulent : 100 % au plaquage (8 sur 8), aucune pénalité concédée, 16 mètres parcourus, 1 défenseur battu et 1 franchissement. Pour un troisième ligne, c'est plus que solide. Mais tous ses chiffres ne traduisent pas l'impression visuelle. Iturria remplit tous les critères du troisième ligne international, l'instinct du jeu en plus. Il a amené toute l'équipe de France dans son sillage. La bonne trouvaille de ce début de saison, assurément. En club mais aussi en équipe de France, donc.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0