Getty Images

Test Match - Crucifiés, une fois de plus !

Crucifiés, une fois de plus !

Le 10/11/2018 à 22:56Mis à jour Le 10/11/2018 à 23:52

TEST MATCH - Alors qu’il pensait tenir cette victoire face à l’Afrique du Sud, neuf ans après, le XV de France s’est incliné (26-29) dans les derniers instants de ce premier test match. Cruel.

Que la déception est grande… Comme trop souvent, la frustration est immense au regard de ce match dominé par les Bleus mais crucifiés dans les derniers instants d’un duel qu’ils maitrisaient. L’on joue la 80ème minute, les Français enchainent les pick and go quasiment sur la ligne d’en-but adverse avant de se faire pénaliser. Derrière, la touche n’est pas trouvée mais Damian Penaud met un pied sur la ligne quasiment sur le gong, offrant malgré lui la dernière occasion pour les Boks.

Au terme de presque 5 minutes de défense, et d’une dernière touche suivie d’un ballon porté, Bongi Mbonambi se détache sur un petit côté pour marquer l’essai qui offre la victoire à l’Afrique du Sud, la septième de suite face au XV de France.

Cette ultime occasion fait d’autant plus mal que l’adversaire était prenable. "Les joueurs ont donné tout ce qu’ils pouvaient donner", a lancé un Jacques Brunel, fier, dès la fin de la rencontre chez nos confrères de France 2. Effectivement, l’envie était là. Comme la détermination sur plus de 80 minutes. Après un duel de buteurs, c’est Guilhem Guirado qui montre la voie en fin de première période (37’), sur un essai semblable à celui qui viendra éteindre les espoirs dans le final, au même endroit sur le terrain. Le capitaine soulage un stade, debout mais non comblé quelques instants plus tôt, sur une chevauchée de Teddy Thomas qui oublie plusieurs partenaires pour conclure un surnombre évident (35’).

Du sourire aux larmes

Très longtemps, l’Afrique du Sud fait le choix de se nourrir des erreurs françaises, usant énormément du pied de Faf De Klerk. Tandis que la France, elle, se montre plus entreprenante. Plutôt performante dans le jeu au sol bien qu’irrégulière sur sa touche, elle gère bien et bascule en tête à la pause (16-9). Elle parvient même à passer un 17 à 0 grâce à un essai juste après la pause de Mathieu Bastareaud, profitant d’une chandelle de Camille Lopez mal maitrisée par la défense adverse (42’). Un essai qui n’est pourtant pas synonyme de break… Sur le renvoi, une incompréhension entre l’ouvreur tricolore et Sébastien Vahaamahina voit le ballon filer et être récupéré par Sbu Nkosi pour un réveil (44’).

Test Match - La tristesse des Français après leur défaite contre l'Afrique du Sud

Test Match - La tristesse des Français après leur défaite contre l'Afrique du SudIcon Sport

La suite est plus hachée, chaque équipe cherchant à se nourrir de la moindre petite erreur, à sans cesse jouer le jeu de l’occupation. Cheslin Kolbe se voit refuser un essai à la vidéo après un débordement sur son aile, grâce surtout au retour d’Arthur Iturria au moment de la conclusion (69’). Élu homme du match, le Clermontois a d’ailleurs convaincu en troisième ligne. Sauf que face à Handré Pollard à 100% au pied, chaque erreur est sanctionnée d’une pénalité gagnante empêchant de se détacher. L’Afrique du Sud, sans être brillante, parvient à sortir la tête haute de ce combat plaisant si l’on ne retient que le jeu, mais terriblement énervant au regard de son dénouement car les Bleus s’étaient donné les moyens de gagner.

Contenus sponsorisés
0
0