Michelin compétition

Test Match - Arthur Iturria encore brillant

Iturria encore brillant

Le 17/11/2018 à 23:02Mis à jour Le 18/11/2018 à 10:04

TEST MATCH - Meilleur joueur français face à l'Afrique du Sud, le Clermontois Arthur Iturria a encore été omniprésent face à l'Argentine.

Une claquette à une main pour dévier sur Baptiste Serin. Avec une aisance exceptionnelle, le Clermontois Arthur Iturria a été à l'origine du premier essai français inscrit en première main par Teddy Thomas après une touche à l'avantage des Bleus sur les quarante mètres argentins. L'occasion de mettre en lumière tout le travail abattu par le troisième ligne aile de l'équipe de France qui découvre pourtant ce poste cette saison. Très sollicité dans le secteur aérien, Arthur Iturria a été de tous les combats.

Il a été omniprésent dans le secteur défensif, et notamment précieux pour empêcher les Pumas de passer la marche avant sur des mauls, mettant à profit sa formation de deuxième ligne pour jouer des épaules dans les phases de combat les plus obscures. Une activité qui ne l'a pas bridé pour couvrir tous les fondamentaux du troisième ligne aile, couvrant un maximum de terrain et capable de ralentir les libérations de balles des Argentins en étant capable de mettre les mains sur de précieuses munitions.

Surtout, il n'a jamais faibli, capable de voler un ballon en touche à moins de quatre minutes du coup de sifflet final, démontrant ainsi qu'il était dans une forme physique exceptionnelle. "On connaissait les qualités techniques du garçon, mais aussi sa forme physique, expliquait Jacques Brunel dans la semaine. On avait vu lors des tests effectués au mois d’août qu’il était dans une forme exceptionnelle. Nous étions également en contact permanent avec son club."

Très bon sur les fondamentaux, dans les tâches obscures défensives (huit plaquages, aucun manqué et aucune faute sifflée contre lui), il est aussi capable de porter le ballon, de franchir le rideau adverse mais aussi de jouer au pied à bon escient alors qu'il se trouvait dans une position d'ailier en fin de rencontre. La promesse était belle malgré la défaite contre l'Afrique du Sud et le Clermontois a tout de suite confirmé qu'il pouvait devenir un élément incontournable de ce XV de France alors qu'il fêtait sa cinquième sélection à Lille. Seulement sa deuxième à ce poste de troisième ligne aile.

Contenus sponsorisés
0
0