Isabelle Picarel

Test Match - Après avoir bien résisté, les Bleues s'inclinent face aux Black Ferns

Après avoir bien résisté, les Bleues s'inclinent face aux Black Ferns
Par Rugbyrama

Le 09/11/2018 à 23:01Mis à jour Le 10/11/2018 à 09:29

TEST MATCH - Que de courage de la part des Françaises face aux championnes du monde ! Mais celles-ci s'imposent 14-0 grâce à un surplus de maîtrise dans le deuxième acte. Le match retour la semaine prochaine à Grenoble s'annonce électrique.

Ces Bleues-là ont du caractère. Affrontant les intouchables Néo-Zélandaises, elles s'attendaient à devoir combattre valeureusement pour espérer exister. Et c'est ce qu'elles ont fait. Dès l'entame, les Black Ferns mettent un rythme très intense et font parler leur puissance. Très dominatrices dans l'axe, elles avancent à chaque prise de balle mais ne concrétisent aucune de leurs actions, la faute à des Tricolores très regroupées et solidaires. Ces dernières savent contester au sol quand cela est possible et récupèrent la possession grâce à cela. Ou par une mêlée dévastatrice qui a obtenu de nombreuses pénalités aux Bleues ce soir.

A la mi-temps le score est nul et vierge mais ne représente en rien la physionomie de ce match très enjoué. Les deux équipes se répondent dans le combat, ce qui donne un spectacle de très haute intensité.

Des en-avants et des décisions regrettables

Au retour des vestiaires, les Néo-Zélandaises ont cependant à cœur de moins commettre de fautes. Ainsi, elles tiennent le ballon pendant plus de 5 minutes dans les 5 mètres adverses. Si les locales parviennent à se dégager à deux reprises par des bons contests dans les rucks. Eloise Blackwell manque même de marquer mais la capitaine bleue Gaëlle Hermet se charge de faire exploser le ballon juste avant l'en-but. Mais quelques minutes plus tard la Nouvelle-Zélande ne se fait pas prier pour marquer des points à la sortie d'une mêlée dans l'axe.

Test Match - Safi N'Diaye (France) contre la Nouvelle-Zélande

Test Match - Safi N'Diaye (France) contre la Nouvelle-ZélandeIcon Sport

Leilani Perese, tout juste rentrée en jeu, arrive lancée et ne laisse pas de miettes à ses adversaires (53e). 3 minutes après, c'est un plaquage manqué à hauteur de la ligne médiane qui ouvre le champ aux trois quarts néo-zélandaises, marquant un essai sur l'aile droite grâce à l'ailière Renee Wickliffe.

Suite à ce double coup de massue, les joueuses de la manager Annick Hayraud peinent à redonner de l'entrain dans leur jeu et ne parviendront pas à marquer. Elles montreront toutefois une rigueur défensive impressionnante jusqu'au coup de sifflet final. Leur inefficacité offensive est sans doute due aux nombreuses fautes de main dans les derniers mètres. Elles payent également leur choix trop récurrent de jouer au pied alors qu'elles sont dans l'avancée. Il y a quand même beaucoup de positif à retenir de ce premier test contre la meilleure nation au monde. La revanche, aussi attendue que survoltée, aura lieu samedi prochain à 14h30 au stade des Alpes (Grenoble).

Par Quentin Put.

Contenus sponsorisés
0
0