Getty Images

Test Match - All Blacks : Qui pour remplacer Beauden Barrett ?

Qui pour remplacer Barrett ?

Le 19/06/2018 à 08:44Mis à jour Le 19/06/2018 à 08:49

Lors du troisième test face à la France à Dunedin, le sélectionneur des All Blacks Steve Hansen devra composer sans son ouvreur vedette Beauden Barrett. Damian McKenzie et Richie Mo'unga sont en balance.

Beauden Barrett n'ayant pas passé le protocole commotion après son choc aérien avec Benjamin Fall dans la nuit de Wellington, le sélectionneur néo-zélandais Steve Hansen va devoir remplacer son maître à jouer. En cours de match, c'est le polyvalent Damian McKenzie qui était entré en jeu au poste d'ouvreur. Le jeune joueur de la province des Waikato Chief évoluait pour la première fois à ce poste chez les All Blacks. Néanmoins, McKenzie, qui a évolué douze fois au poste d'arrière lors de ses quatorze premières sélections, est devenu le principal ouvreur de sa franchise cette saison en Super Rugby, bien aidé par le départ d'Aaron Cruden à Montpellier à l'été 2017.

Il était donc logique de compter sur lui comme suppléant de Beauden Barrett dans le squad des All Blacks. Mais sa performance de Wellington n'a pas vraiment convaincu les observateurs. Si les Bleus ont pu se rendre compte que ses accélérations en mains sont fulgurantes et souvent dévastatrices quand il évolue à l'arrière comme ce fut le cas à Auckland lors du premier test, sa conduite du jeu a été hasardeuse lors du deuxième test. Une prestation qui a conforté le staff qu'il était un formidable impact player, capable de dépanner au poste d'ouvreur mais seulement en fin de rencontre, quand les jeux sont faits.

Damian McKenzie des Chiefs

Damian McKenzie des ChiefsIcon Sport

Steve Hansen est donc toujours à la recherche d'une doublure capable de prendre la place de Beauden Barrett en cas de coup dur. Ce dernier test face à la France, ce samedi à Dunedin (9h35, heure française) pourrait lui permettre d'essayer un nouveau joueur. En effet, Hansen a déjà signifié qu'il devrait faire des expériences pour ce dernier rendez-vous puisque la Nouvell-Zélande est déjà certainement de remporter la série. Depuis novembre 2017, Hansen a intégré Richie Mo'unga au squad des All Blacks sans pour autant lui donner sa chance lors de la tournée en Europe.

Steve Hansen (Nouvelle-Zélande) - novembre 2016

Steve Hansen (Nouvelle-Zélande) - novembre 2016Icon Sport

L'ouvreur des Crusaders, âgé de 24 ans, était simplement entré en jeu lors du match contre la France à Lyon qui ne comptait pas pour une cape internationale. Néanmoins, il possède une plus grande expérience à ce poste que Damian McKenzie puisqu'il n'évolue qu'en numéro au sein de la franchise des Crusaders. Il dispute actuellement sa troisième saison de Super Rugby, même s'il a été arrêté pendant presque deux mois en raison d'une opération de la mâchoire. Il est revenu à la compétition mi-avril et semble aujourd'hui une option crédible pour le dernier test à Dunedin.

Contenus sponsorisés
0
0