Icon Sport

La première des USA, les Allemands toujours en course … Les tops et flops du week-end

La première des USA, les Allemands toujours en course … Les tops et flops du week-end
Par Rugbyrama

Le 18/06/2018 à 17:54

Le douloureux week-end des Anglais, l’accrochage avec les Argentins et la réussite fidjienne … Voici nos tops et nos flops du week-end.

TOPS

La surprise américaine

Les États-Unis sont allés chercher une victoire (30-29) face à l’Écosse ce samedi à Houston. Un petit point salvateur, et une victoire historique pour les Américains. Les Eagles, survoltés, ont tout de même eu des sueurs froides jusqu’au coup de sifflet final. A ceux qui en doutaient il faut désormais compter avec cette équipe des USA. Un XV que l’on retrouvera en Coupe du monde l’année prochaine au Japon dans la même poule que la France.

Le mondial, toujours possible pour l’Allemagne

Après avoir vaincu le Portugal, lors d’une rencontre éliminatoire ce samedi, 16 à 13, l’Allemagne conserve l’espoir d’une qualification pour le Mondial 2019 au Japon. Pour cela elle devra venir à bout des Samoa en barrage, le 30 juin à Apia et le 14 juillet en Allemagne. Le vainqueur sera qualifié pour le Mondial et rejoindra la poule A, le vaincu quant à lui disputera un tournoi de repêchage. Véritables miraculés de ses éliminatoires, suite aux sanctions de World Rugby concernant les joueurs non éligibles, les Allemands tenteront l’impossible.

Les Fidji remportent la Pacific Nations Cup

Les guerriers fidjiens ont triomphé de la Géorgie 37-15 ce samedi à Suva. Une victoire qui leur permet de remporter pour la 4efois consécutive la Pacific Nations Cup. Bien que menés à la pause, les Fidjiens ont créé la surprise et mis à mal cette équipe géorgienne avec un 27 à 0 en seconde période. Cette rencontre, véritable spectacle de finition, avec 6 essais inscrits par les vainqueurs, permet à Semi Radradra et ses coéquipiers de cumuler 10 points. Juste derrière eux, les Tonga qui ont conforté leur seconde place en battant les Samoa.

FLOPS

La prise de Moriarty

Scène la plus étonnante du week-end, l’accrochage entre le troisième ligne, Ross Moriarty et l’Argentin Nicolas Sanchez. Alors que le numéro 10 des Pumas s’agace du contact physique avec le gallois, ce dernier se relève pour saisir son adversaire par-derrière. Une prise d’étranglement qui ne laisse que peu de place au doute. La tension est à son comble. Malgré l’intervention de plusieurs officiels, il ne desserre pas son étreinte et terminera au sol après le plaquage d’un autre Pumas venu « secourir » son coéquipier. À la fin du test-match entre le pays de Galles et l’Argentine, remporté 30-12 par les Gallois, Ross Moriarty a tout de même écopé d’un carton rouge.

Barrett le Grand, forfait pour le dernier test-match

Sorti après le choc avec Benjamin Fall, Beauden Barrett a déclaré forfait pour le dernier match contre le XV de France samedi prochain. Le All Blacks qui était retombé sur la tête après avoir été déséquilibré par le Français, samedi à Wellington, est victime d’une commotion cérébrale. Élu meilleur joueur en 2016 et 2017, l’aîné des Barrett est un des piliers de cette équipe de Nouvelle-Zélande qui pourra tout de même compter sur son remplaçant Damian McKenzie.

Double déconvenue pour les Anglais

Cette grande nation du rugby aura connu une fin de semaine plutôt difficile. Après l’issue malheureuse face à l’Afrique du Sud, l’Angleterre a chuté en finale des championnats du monde des moins de 20 ans en France. Une grosse déception pour cette équipe, qui il y a un an perdait également en finale face aux All Blacks.

Contenus sponsorisés
0
0