Icon Sport

Test Match - Une rencontre folle et un succès 42-39 des Boks contre les Anglais !

Une rencontre folle et un succès des Boks contre les Anglais !

Le 09/06/2018 à 19:07Mis à jour Le 10/06/2018 à 11:08

Ce samedi à l'Ellis Park Johannesbourg, les Springboks se sont adjugés le premier des trois tests face à l’Angleterre (42-39). Après une entame de feu et un 24-3 en faveur des Anglais, les Boks se sont réveillés, dominant la suite des débats. Les Britanniques ont bien failli revenir à la dernière seconde de ce choc à dix essais et avec un rythme effréné !

Pour la première d’un capitaine de couleur à la tête des Springboks, Siya Kolisi n'oubliera pas. Au-delà du symbole, de l’émotion de son entrée dans un Ellis Park en transe et d’une prestation personnelle de qualité, le flanker se rappellera longtemps de l’intensité et de la folie de l’un des matches sensation de la saison ! Les Anglais ont d’abord réussi vingt premières minutes parfaites, laissant augurer d’un cavalier seul. La pénalité de 60 mètres de Daly était suivie de trois essais pour des joueurs d’Eddie Jones qui réussissaient tout face à cette défense faible.

La charnière De Klerk – Pollard inspirée

Puis, c’est l’un des hommes du match qui a signé la révolte. Le très vif demi de mêlée De Klerk a marqué l’essai qui a enfin mis les joueurs d’Erasmus dans le sens de la marche. Les Vert et Or ont alors enchaîné, confisquant les munitions et marquant quatre essais lors d’un premier acte achevé par un 29-27 pour les Sud-Africains qui avait été mené 24-3 auparavant !

Test Match - Faf De Klerk (Afrique du Sud) contre l'Angleterre

Test Match - Faf De Klerk (Afrique du Sud) contre l'AngleterreIcon Sport

Dans les pas d’une charnière De Klerk – Pollard dans l’avancée permanente, les Boks ont eu toutes les munitions (60% de possession) s’éloignant au score par des essais de Le Roux et Dyantyi. Mais deux essais dans les dix dernières minutes des Britanniques leur ont fait espérer en un come-back qui aurait globalement été injuste, tant leurs faiblesses dans la discipline, le jeu au sol et la conquête ont été prégnants. Alors que ces deux mastodontes du rugby mondial vont encore se retrouver à deux occasions en juin, la série de tests ne pouvait pas mieux commencer avec un match in-cro-yable.

Contenus sponsorisés
0
0