AFP

XV DE FRANCE - France - Samoa (52-8) - Plus ça va et plus ces Bleus-là nous plaisent

Plus ça va et plus ces Bleus-là nous plaisent

Le 12/11/2016 à 19:35Mis à jour Le 12/11/2016 à 20:29

TEST-MATCH - Dans le sillage d'un jeu d'attaque inspiré, le XV de France a parfaitement débuté ses tests de novembre en battant aisément les Samoa (52-8). Vivement la suite...

7 essais, de belles intentions de jeu, un public du Stadium de Toulouse conquis : le XV de France a entamé parfaitement ses tests de novembre en dominant une équipe samoane bien moyenne (52-8). Les coéquipiers de Guirado ont fait la différence au cours d’une première mi-temps gérée à merveille où Vakatawa, Huget et Ollivon sont allés tour à tour dans l’en-but adverse. Largement supérieurs, les Bleus ont su gérer la suite des événements pour rendre une copie propre et ponctuée de 7 essais (triplé pour Vakatawa). Après une tournée en Argentine pleine de promesses, les Bleus ont confirmé. Seul point noir : les blessures de Goujon, Poirot, Gourdon et Trinh-Duc.

Pour s'offrir un récital face à ces Samoans étonnamment fébriles, les hommes de Guy Novès ont avant tout su sécuriser les bases. 13/13 en touche, 5/5 en mêlée : un 100 % en conquête qui a offert de nombreuses munitions à l'arrière-garde tricolore, Wesley Fofana en tête. Virevoltant, à l'aise aux côtés de son partenaire en club Rémi Lamerat et faisant systématiquement jouer derrière lui, le centre clermontois a été à l'origine de nombreuses situations chaudes.Kévin Gourdon et Scott Spedding, parmi les autres grands dynamiteurs du jeu des Bleus, ont également mis au supplice des joueurs du Pacifique souvent dépassés par les accélérations françaises.

Retour gagnant pour Guy Novès

Autres satisfactions au moment de préparer les rendez-vous à venir face à l'Australie et aux All Blacks : les avants dans leur ensemble, qui ont remporté 97 % des regroupements et signé un sans-faute sur ballon porté, mais aussi la défense. Si les Samoans ont peiné à trouver des brèches, c'est que le rideau tricolore s'est montré imperméable. Seuls trois plaquages manqués sont ainsi à recenser sur l'ensemble la partie.

Virimi Vakatawa (XV de France) - 12 novembre 2016

Virimi Vakatawa (XV de France) - 12 novembre 2016AFP

En revanche, et s'il fallait trouver à redire sur la prestation d'ensemble, les Bleus devront travailler leurs entames de mi-temps. Aussi bien en début de partie qu'au retour des vestiaires, ils ont laissé trop d'espaces et d'initiative à leurs adversaires. Et ont même payé cash une saute de concentration juste après la pause, laissant Rey Lee-Lo sauver l'honneur des Samoans au bout d'une action de soixante mètres (42e). Une action sans conséquence toutefois, d'autant que les Français ont par la suite montré leur capacité à jaillir de nulle part pour ranimer une rencontre qui tombait parfois dans un faux-rythme. Il en a été ainsi sur le deuxième essai de Virmi Vakatawa, impulsé par Wesley Fofana (64e), ou sur celui de Gaël Fickou quelques instants plus tôt, né d'une superbe course de Kévin Gourdon au milieu du terrain. Des phases de jeu limpides qui s'inscrivent dans la droite ligne de l'encourageante tournée en Argentine au printemps dernier. Et qui ont fait le bonheur du Stadium de Toulouse pour le retour au pays du gourou Guy Novès.

Contenus sponsorisés
0
0