AFP

TEST MATCH - XV DE FRANCE - Flashback : Le jour où Cédric Heymans a ridiculisé les All Blacks

Flashback : Le jour où Heymans a ridiculisé les All Blacks

Le 23/11/2016 à 14:29Mis à jour Le 23/11/2016 à 18:42

XV DE FRANCE - La Tournée d’été 2009 en Nouvelle-Zélande fut mémorable pour le XV de France. Après avoir créé l’exploit à Dunedin, les Bleus ont tenu tête à ces mêmes All Blacks, qui ont encaissé un essai d’anthologie de Cédric Heymans.

En cette semaine de France-Nouvelle-Zélande, il est bon de se rappeler que, fut un temps, nous aussi étions capables de taper les terribles All-Blacks. La dernière fois remonte déjà à sept ans, c’est vrai, et c’était chez eux, à Dunedin (22-27). Un exploit ! Presque mieux, les Bleus ont su, la semaine suivante, embêter les cadors de la planète rugby (14-10) qu’on disait vexés comme des poux et assoiffés de revanche. Malgré la courte victoire (14-10), l’orgueil neo-zélandais fut une nouvelle fois mis à rude épreuve. En tout début de seconde mi-temps, alors qu’ils menaient 8-0, les Blacks furent foudroyés par Cédric Heymans.

Son essai, le jeune retraité, aujourd’hui consultant pour Canal+, l’a imprimé à jamais dans son disque dur interne : "La combinaison, je la connais. Cela part d’une mêlée et on joue sur les extérieurs. Maxime Médard arrive à mettre assez de vitesse pour me décaler. Je me présente en un contre un face à Cory Jane et je suis déjà passé vu la vitesse que Maxime m’a permis de prendre. Après, j’ai un autre duel avec Mils Muliaina. Je tente l’extérieur, j’ai de la chance, ça sourit. Enfin je cherche à faire rejouer Maxime à l’intérieur car je vois un repli de trois Neo-Zélandais mais il n’est plus là donc j’y vais seul." Une petite tornade au cœur du pays du long nuage blanc.

"Je voulais montrer que j’étais encore là"

Comme souvent, la belle histoire en cache une autre. Quelques semaines auparavant, Guy Novès avait écarté le natif de Brive des phases finales avec le Stade toulousain. Le garçon était remonté : "Imaginez, vous faites partie d’un effectif, vous jouez tout au long de l’année, et quand le gâteau arrive, vous devez regarder vos potes le manger. Forcément, cela créé de la frustration. J’étais dans un état d’esprit revanchard, je voulais montrer que j’étais encore là."

Cédric Heymans dépose la défense des All Blacks en 2009

Cédric Heymans dépose la défense des All Blacks en 2009Icon Sport

La France n’a pas réédité l’exploit de Dunedin sur ce match mais l’essai d’Heymans, lui, a gagné le droit à la postérité. Il est celui que tout ailier rêverait de marquer une fois dans sa vie : "C’est un moment qui marque une carrière parce qu’il y a un un contre un remporté contre Muliaina, un joueur que j’admire, parce que c’est les Blacks, parce que c’est un essai en débordement. Il y a tout ça, tout ce qu’on cherche quand on est ailier, à vouloir croquer cette ligne. Sur le moment, je ne me rends pas trop compte de la portée du truc car je suis en Tournée, puis je coupe en vacances et j’enchaîne avec mon club. C’est différent depuis que j’ai pris ma retraite. Les gens me parlent régulièrement de cet essai". Le genre de petit bonheur pour lequel on ne bouderait pas notre plaisir samedi au Stade de France.

Contenus sponsorisés