Getty Images

Face à des Pumas limités, l'Angleterre débute idéalement sa tournée (21-8)

Face à des Pumas limités, l'Angleterre débute idéalement sa tournée
Par AFP

Le 11/11/2017 à 17:51Mis à jour Le 11/11/2017 à 19:34

TEST-MATCH - L'Angleterre débute bien sa tournée de novembre. Le XV de la Rose s'est imposé, samedi dans son antre de Twickenham, face à l'Argentine (21-8) lors de son premier test match. Les hommes d'Eddie Jones ont passé deux essais aux Pumas.

L'Angleterre assure face à l'Argentine. Pour sa rentrée des classe, le XV de la Rose a débuté sa tournée de novembre par une victoire, samedi à Twickenham face à une équipe d'Argentine trop faible pour apporter une véritable opposition (21-8).

Avant de recevoir l'Australie, l'Angleterre, peut au moins se targuer d'avoir été appliquée en attaque, à défaut d'être brillante, et dominatrice en défense, à l'impact comme au sol. Mais, pas de quoi satisfaire un Eddie Jones visiblement frustré en tribune.

Face à des Argentins en cruel manque de réalisme, les joueurs d'Eddie Jones ont planté deux essais par Nathan Hughes (24e) et Samesa Rokoduguni (67e). Derrière, le pied de George Ford (11 points) a fait la différence face à des buteurs argentins en grosse faillite face aux perches. Sans briller et sans trembler, l'Angleterre devra montrer un tout autre visage dans une semaine face aux Wallabies. Pourtant au rendez-vous et marqueurs en fin de match par Nicolas Sanchez (78e), les Pumas enchaînent eux un septième revers de rang.

Réalisme à l'anglaise

Privés de Owen Farrell et de Maro Itoje, deux des éléments clés du côté des Britanniques et ménagés en vue de la rencontre face à l'Australie, les joueurs d'Eddie Jones ne se sont pas parvenus à réciter leur rugby. Derrière une défense impériale, quoique qu'indisciplinée par moments, le XV de la Rose s'est contenté de contredire les plans argentins, avant de surgir avec une efficacité déroutante. Deux essais, l'un inscrit dans le premier acte par Nathan Hugues, l'autre après l'heure de jeu par Samesa Rokoduguni ont suffit aux Anglais pour s'assurer la victoire.

Henry Slade

Henry SladeGetty Images

L'Argentine valeureuse mais trop limitée

Les coéquipiers de Dylan Hartley ont ensuite paru très loin de leur standing, confrontés à des Pumas dangereux mais en cruel manque de réussite. Malgré les nombreuses pénalités obtenues, les buteurs argentins ont vécu un après-midi cauchemardesque.

Emiliano Boffelli, Juan Martin Hernandez et Nicolas Sanchez ont réalisé un fatal 1 sur 6 face aux perches. Et n'ont finalement jamais permis à leur équipe de rivaliser au tableau d'affichage. Lents, peu inspirés, rivalisant seulement sur les mauls et en mêlée, se sabordant trop souvent par des en-avants malheureux, les Argentins ont rendu une bien pauvre copie dans le jeu, se limitant à casser le rythme anglais en seconde période.

Twickenham n'a eu l'occasion de vibrer qu'une seule fois en seconde période. A peine entré en jeu le rapide centre Lozowski perçait en plein coeur de la défense argentine. Stoppé à dix mètres de la ligne, le jeu rebondissait sur Rokoduguni qui marquait en coin le second essai anglais (66).

En toute fin de match, Sanchez franchissait la ligne après une longue séquence pour l'essai de consolation (77e). Trop minimaliste, l'Argentine a énormément de travail devant elle.

Instantané de la rencontre entre l'Angleterre et l'Argentine à Twickenham

Instantané de la rencontre entre l'Angleterre et l'Argentine à TwickenhamGetty Images

Contenus sponsorisés
0
0