AFP

RECORD - ALL BLACKS - 18e victoire de suite pour la Nouvelle-Zélande contre l'Australie (37-10)

Les All Blacks dans la légende...

Le 22/10/2016 à 10:30Mis à jour Le 22/10/2016 à 11:05

TEST-MATCH - Les All Blacks sont entrés dans la légende en étant la première nation majeure à décrocher 18 succès de suite. A l'Eden Park, ce samedi, ils ont nettement battu l'Australie (37-10). Et ce après avoir souffert pendant une heure... Incroyables All Blacks !

Merci pour ce moment… (Valérie Trierweiler ne nous en voudra pas !). Car oui, on a juste envie de dire merci à cette équipe de Nouvelle-Zélande dont on pourra associer ad vitam æternam le terme "historique". 18 succès internationaux de rang, c’est un record. Et cette victoire du 22 octobre 2016 acquise à l’Eden Park (37-10), un peu dans la souffrance, est encore plus symbolique car ces Australiens étaient les derniers à avoir fait tomber les All Blacks. C’était le 8 aout 2015, un autre temps. Depuis, la bande à Steve Hansen est juste inarrêtable.

Sans être dans un grand jour et probablement rongés par le stress, les Néo-Zélandais ont tout même inscrit la bagatelle de six essais. Pourtant, celui qui est censé faire oublier Dan Carter, Beauden Barrett, n’a rien fait pour faciliter la tâche de ses coéquipiers. Trois coups de pied manqués dont une transformation face aux poteaux (35e) ont couté sa place sur le terrain au joueur des Hurricanes, remplacé dès le début de seconde période par un Aaron Cruden que l’on annonce près de Montpellier et bien plus tranchant dans son jeu au pied.

Et si l’Australie s’était vu accorder un essai…

Avec des "si", on pourrait refaire l’histoire du monde… Toutefois, "si" Nigel Owens avait accordé un essai aux Australiens à la 48e minute, peut-être que l’issue de la rencontre aurait été tout autre. Henry Speight terminait dans l’en-but suite à une belle combinaison entre Bernard Foley et Israel Folau mais après usage de la vidéo, on voyait que Julian Savea était légèrement gêné dans sa défense. L’essai était donc refusé alors qu’il aurait permis à ces Wallabies de reprendre l’avantage à un moment clé, eux qui dominaient de plus en plus.

Comme un symbole, l’écart final est de 27 points et c’est l’écart moyen des doubles Champions du monde dans leurs succès sur cette série incroyable de 18 victoires amenée à se poursuivre. Israel Dagg (6e) et Anton Lienert-Brown (10e) ont montré la voie en début de match puis la redoutable efficacité de ces All Blacks comme sur l’essai de TJ Perenara en contrant un dégagement (34e), cette solidarité défensive, cette complémentarité incroyable et cette capacité à sans cesse se renouveler dans leur jeu ont poussé à l’admiration.

Julian Savea tout proche d’un autre record

On ne peut qu’avoir les yeux grands ouverts face aux ballons grattés par Matt Todd qui n’ont fait qu’accentuer la frustration des Australiens. On sourit de plaisir sur les débordements de Danes Coles auteur d’un essai de trois-quarts (73e) et qui a eu le droit à une ovation de l’Eden Park, et l’on ne peut que croire que Julian Savea battra bientôt le record de Doug Howlett (49 essais) avec ce nouveau doublé (54e et 69e) qui porte son total à 45 réalisations. Les superlatifs sont nombreux, mais comment ne pas s’emballer après ce nouveau record...

La Nouvelle-Zélande 2015/2016 est-elle la plus grande équipe de tous les temps ?

Sondage
32688 vote(s)
Oui
Non
Contenus sponsorisés
0
0