AFP

OPINION - Cette tournée en Argentine, c'était la meilleure chose qui pouvait arriver aux Bleus

Cette tournée en Argentine, c'était la meilleure chose qui pouvait arriver aux Bleus

Le 28/06/2016 à 09:37Mis à jour Le 28/06/2016 à 09:38

XV DE FRANCE - On craignait le pire pour les Bleus, privés de leurs cadres en Argentine à cause d'un calendrier mal conçu. Finalement, ce fut un mal pour un bien. Les Français ont été surprenants et certains nouveaux se sont révélés.

Les Bleus rentrent de leu périple argentin avec le plein de confiance et surtout de l'espoir pour l'avenir. Quel incroyable retournement de situation ! Durant des mois, le calendrier a été critiqué. Ne le cachons pas, nous craignions le pire pour cette tournée en Argentine. Les Pumas sortaient d’une Coupe du monde de haute tenue avec une quatrième place décrochée et surtout une génération prometteuse qui semblait arrrivée à maturité.

Serin, Bonfils, Gourdon et Ledevedec doivent revenir

Kévin Gourdon et Rémi Bonfils (XV de France) face à l'Argentine - 19 juin 2016

Kévin Gourdon et Rémi Bonfils (XV de France) face à l'Argentine - 19 juin 2016Icon Sport

Les Pumas, un beau trophée de chasse

François Trinh-Duc et Hugo Bonneval (XV de France) face à l'Argentine - 25 juin 2016

François Trinh-Duc et Hugo Bonneval (XV de France) face à l'Argentine - 25 juin 2016AFP

Quand on sait que les Français n’ont gagné hors de leurs bases qu’à 18 reprises sur les 10 dernières années et seulement 6 fois depuis 5 ans, on ne peut qu’apprécier cette performance. La fanny, 10e concédée par les Pumas chez eux et 10e infligée par des Bleus à l’extérieur, est un petit bonus non négligeable également. Et cela, même si les Argentins ont été méconnaissables.

Des Bleus séduisants

Le XV de France séduisant en Argentine - 25 juin 2016

Le XV de France séduisant en Argentine - 25 juin 2016Icon Sport

Remontés à la septième place du classement World Rugby, les coéquipiers de Guilhem Guirado (absent de la tournée) devront rester sur leur bonne dynamique. Un succès probant face à une grosse nation, des bonnes trouvailles pour le XV de France et une équipe enthousiasmante… Si on m’avait dit tout ça avant le départ des Bleus en Argentine, j’aurais certainement demandé à ce que l’on me pince !

Contenus sponsorisés
0
0