Icon Sport

France-Fidji (40-15) - La charnière a passé le crash test avec succès

La charnière a passé le crash test avec succès

Le 09/11/2014 à 10:11Mis à jour Le 09/11/2014 à 10:17

Samedi soir, sur la pelouse du stade Vélodrome, le staff de l'équipe de France a aligné une nouvelle charnière. L'association Tillous-Borde-Lopez a été plutôt satisfaisante. Les deux hommes s'appliquent à peaufiner leur entente au fil des rassemblements.

Face aux Fidji, le staff des Bleus a expérimenté une nouvelle charnière. La treizième. Pour ce premier test de la tournée d'automne, Sébastien Tillous-Borde et Camille Lopez étaient donc alignés pour la première fois. Dans l'ensemble, les deux hommes ont rendu une copie honorable. Le Toulonnais s'appliquant à vite sortir les ballons pendant que le Clermontois orientait le jeu avec notamment une merveille de passe au pied sur le premier essai français. Si leur association demande encore des réglages, elle n'en est pas moins prometteuse."Lors des deux derniers stages et la semaine qui vient de passer, nous avons travaillé ensemble. On échange beaucoup pour trouver des automatismes. C'est important à nos postes car on doit gérer l'équipe et le jeu", expliquait Lopez dans les travées du stade Vélodrome. Pour parfaire leur entente, les deux hommes, qui partagent des origines dans le Sud-Ouest, font chambre commune lors des rassemblements des Bleus. "Ça permet de pouvoir se dire les choses à n'importe quel moment. J'espère qu'on va continuer à jouer ensemble pour prendre encore plus de repères", poursuit l'ancien de l'Usap."On échange beaucoup, on partage nos idées. On est les leaders de jeu, à nous de transmettre aux autres" , abonde Tillous-Borde.

Lopez: "Se servir de nos erreurs pour nous améliorer"

Dans le jeu, justement, la charnière a plutôt convaincu Philippe Saint-André. Le sélectionneur regrettait juste le "manque d'alternance entre le jeu avec les avants et les trois-quarts en première période". Une critique partagée par son numéro dix qui assurait :"on doit se servir de nos erreurs pour nous améliorer et trouver un bon équilibre dans le jeu d'attaque". Tillous-Borde estimait lui qu'il fallait "resserrer les Fidjiens, et le travail de la première mi-temps a payé par la suite".

Tout comme son compère de charnière, le demi de mêlée toulonnais n'en était pas à sa première sélection. Il revenait en Bleu après une longue absence. "Il a pris de la bouteille. Lui et Rory (Kockott) ont beaucoup bossé pour l'équipe à l'entraînement et sur ce match. Il a été sérieux et appliqué mais également bon défensivement", a salué Saint-André. Reste à savoir si le sélectionneur reconduira cette charnière pour un test beaucoup plus sérieux face à l'Australie, dès la semaine prochaine.

Camille Lopez et Alipate Ratini - France Fidji - 8 novembre 2014

Camille Lopez et Alipate Ratini - France Fidji - 8 novembre 2014Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0