Midi Olympique

"L'équipe a fière allure"

Harinordoquy: "L'équipe a fière allure"
Par Rugbyrama

Le 26/06/2008 à 03:45Mis à jour

Le flanker biarrot Imanol Harinordoquy est heureux de retrouver le XV de France après une saison difficile avec le Biarritz Olympique. Pour lui, les Bleus ont les moyens de rivaliser avec les Australiens samedi, lors du premier test.

Satisfait de votre titularisation avec les Bleus, vous qui aviez manqué le Tournoi ?

Imanol Harinordoquy.- Oui, je suis vraiment très heureux de revenir. Pendant le Tournoi, j'avais fait beaucoup d'efforts pour espérer être sélectionné. Je l'ai finalement été mais je me suis aussitôt déchiré le muscle poplité du genou droit. A chaque fois, c'est un crève-coeur de refuser une sélection. Mais cela a été peut-être aussi été un mal pour un bien parce que je commençais à accumuler pas mal de petits bobos. Cela m'a permis de bien me soigner pendant un mois et de me reposer.

Que pensez-vous de la composition de cette équipe de France alignée face aux Australiens ?

I. H.- Je trouve qu'elle a fière allure. Malgré les apparences, je n'ai pas l'impression que c'est une équipe complètement nouvelle. Et puis, quand je vois l'enthousiasme des garçons à l'entraînement, l'investissement de tous les joueurs, je ne me pose pas cinquante questions. Je crois d'ailleurs que c'est aussi l'état d'esprit de l'équipe. On se consacre aux objectifs qu'on s'est fixés, sans forcément s'occuper de ce que vont nous proposer les Australiens. On n'a pas le temps de se focaliser sur eux. On doit aller à l'essentiel, en conquête et en défense. Forcément, ça va passer par du déchet, parce qu'aujourd'hui, il y a un jeu d'initiative. Et quand il y a de l'initiative, il y a des passes et des ballons qui vont sans doute tomber. On n'a pas non plus l'habitude de jouer ensemble. Mais si on est costaud sur les bases, je pense qu'on peut faire quelque chose de sympa.

Avez-vous étudié la touche australienne ?

I. H.- Pas encore mais je pense que les Australiens défendent en bloc, plutôt qu'en vis-à-vis. Ils ont des sauteurs prioritaires avec des blocs et du soutien. Et ce sont les sauteurs qui choisissent les zones où ils sautent. On va analyser tout ça.

Ce XV de France est aussi à forte coloration biarrote, puisque cinq joueurs du BO, dont vous, (Lecouls, Yachvili, Thiery, Traille) vont débuter le test-match samedi.

I. H.- Oui, c'est bien pour nous. L'équipe de France va nous servir de soupape parce qu'on a vécu une saison difficile, avec de nombreux moments durs où on a dû se serrer les coudes. Heureusement qu'il y avait un bon état d'esprit dans l'équipe. Tout le monde avait sans doute envie de partir en vacances, mais c'est bien de retrouver cette équipe de France et de se changer les idées, plutôt de ressasser toute la saison. Même si ça fait une saison très longue, on voit autre chose, de nouvelles têtes, un nouveau discours, qui fait du bien aussi. Puis il y a forcément ce challenge très excitant. Parce que jouer les Australiens, ça n'arrive pas si souvent dans une carrière.

Contenus sponsorisés