Icon Sport

Vainqueurs des Blues sans trembler, les Crusaders s'offrent le Super Rugby Pacific

Vainqueurs des Blues sans trembler, les Crusaders s'offrent le Super Rugby Pacific

Le 18/06/2022 à 11:09Mis à jour Le 18/06/2022 à 12:17

SUPER RUGBY PACIFIC - Dominateurs en touche et dans le jeu courant, les Crusaders ont fait tomber les Blues à l'Eden Park d'Auckland, ce samedi, en finale du Super Rugby Pacific (21-7). Les Noir et Rouge ont notamment inscrit deux essais, par Hall et Reece, s'adjugeant ainsi un nouveau titre continental.

Cette finale n’a pas laissé beaucoup de place au suspense. Ce samedi, sur la pelouse d'un Eden Park (Auckland) plein à craquer, les Crusaders ont triomphé de l’équipe locale, les Blues, pour s’offrir le titre en Super Rugby Pacific. Malgré leur première place lors de la phase régulière, les partenaires de Beauden Barrett ne sont jamais parvenus à mettre la main sur la rencontre.

Dès les premières minutes, la domination est très clairement noir et rouge. Plus dangereux, les hommes de Scott Robertson balayent le terrain sur la largeur et bénéficient de plusieurs grosses occasions. Finalement, c’est Richie Mo’unga qui concrétise l’occupation de l'équipe de Christchurch, en inscrivant son premier drop de la saison (13e).

Dans le sillage d’un Leicester Fainga’anuku surpuissant sur son aile, les Crusaders ne lâchent pas l’étreinte. Profitant de plusieurs fautes adverses, ainsi que d’un jeu au pied très bien manié par Havili et Mo’unga, les visiteurs marquent trois nouveaux points sur pénalité.

La touche des Blues mise à mal

En face, les Blues peinent à exister. Si dominante lors de la phase régulière, l’équipe entraînée par Leon MacDonald est méconnaissable. Elle pêche notamment dans le secteur de la touche, perdant une dizaine de munitions sur l’ensemble de la rencontre. Un manque de précision assez rare à ce niveau, même si l’on soulignera l’organisation impeccable de l’alignement noir et rouge.

Au retour des vestiaires, la tendance reste la même. Vainqueur du duel qui l’opposait à son concurrent en sélection (Barrett), Richie Mo’unga passe trois nouveaux points (16-0). Même l’essai inscrit de manière opportuniste par le demi de mêlée adverse, Finlay Christie (58e), ne change rien à la physionomie du match.

Sans trembler, les Crusaders gèrent la fin de partie et assènent un dernier coup de couteau à leurs voisins kiwis. À la réception d’un coup de pied à suivre du flanker (!) Pablo Matera, l’ailier all black Sevu Reece profite d’un cafouillage pour aplatir le deuxième essai de son équipe (21-7).

Les hommes de Scott Robertson sont donc de nouveaux sacrés dans le Pacifique. Il s’agit de leur sixième trophée obtenu en six ans, après trois éditions du Super Rugby (2017, 2018, 2019), ainsi que les deux du Super Rugby Aotearoa (2020, 2021). Vainqueurs du Trans-Tasman l’année passé, les Blues tombent de haut. S’ils avaient quasiment bouclé la saison invaincus (une seule défaite avant ce week-end), ils ont, ce samedi, trouvé un adversaire à leur taille... Voire peut-être même un peu plus grand. Les Crusaders sont définitivement les rois du Sud.

Contenus sponsorisés