Icon Sport

Vers un Super Rugby à douze avec deux formations des îles Pacifique

Vers un Super Rugby à douze avec deux formations des îles Pacifique

Le 09/11/2020 à 14:39Mis à jour Le 09/11/2020 à 15:02

Le Super Rugby, fortement impacté par la Covid-19, est en train de se réinventer. Si 2021 devrait encore être réservé aux compétitions nationales, un nouveau format à douze réunissant Néo-Zélandais, Australiens mais aussi Pacific Islanders devrait voir le jour par la suite.

Le format du futur Super Rugby se dessine, à l'horizon 2022. Selon le Sydney Morning Herald, les dirigeants de l'hémisphère Sud travaillent activement à l'élaboration d'une nouvelle compétition à douze participants centrée sur l'Océanie. On retrouverait les cinq franchises néo-zélandaises (Blues, Crusaders, Highlanders, Hurricanes et Chiefs) et leurs homologues australiennes (Brumbies, Waratahs, Reds, Rebels et Western Force). Deux nouvelles formations originaires des îles du Pacifique sont fortement pressenties pour compléter le tableau : les Moana Pacifika, qui devraient regrouper majoritairement les Tonguiens et les Samoans, avec un camp de base situé en Nouvelle-Zélande ; ainsi qu'une équipe fidjienne, basée à Suva, probablement constituée autour des Fijian Drua, pensionnaires du National Rugby Championship australien pendant trois saisons. Ce serait une avancée considérable pour les trois îles du Pacifique jusqu'à présent restées à la marge des principaux championnats de clubs. De leur côté, les provinces sud-africaines, écartées de cette nouvelle mouture (Stormers, Bulls, Sharks et Lions), discutent de leur intégration à l'actuel Pro 14 tandis que les Jaguares argentins se retrouvent isolés.

Contenus sponsorisés