Icon Sport

Highlanders : gravir les échelons de la compétition ?

Highlanders : gravir les échelons de la compétition ?
Par Rugbyrama

Le 29/01/2020 à 11:52Mis à jour Le 29/01/2020 à 11:53

SUPER RUGBY - Le Super Rugby, championnat des provinces de l’hémisphère Sud, fait son grand retour le 31 janvier. Jusqu’au mois de juin, 15 équipes vont s’affronter pour tenter de succéder aux Crusaders, champions en titre. A cette occasion, Rugbyrama vous propose de découvrir les franchises engagées, une par une. C’est au tour de la franchise néo-zélandaise des Highlanders.

L’effectif :

Piliers : Ethan de Groot*, Josh Iosefa-Scott, Ayden Johnstone, Daniel Lienert-Brown, Jeff Thwaites*, Siate Tokolahi.

Talonneurs : Liam Coltman, Ash Dixon, Ricky Jackson.

Deuxièmes lignes : Josh Dickson, Maanaki Selby-Ricket*, Pari Pari Parkinson, Jack Whetton.

Troisièmes lignes : Teariki Ben Nicholas*, Shannon Frizell, Dillon Hunt, Zane Kapeli*, James Lentjes, Marino Mikaele Tu’u, Sione Misiloi*, Jesse Parete*.

Demis de mêlée : Folau Fakatava, Kayne Hammington, Aaron Smith.

Demis d’ouverture : Bryn Gatland, Mitchell Hunt*, Josh Ioane.

Centres : Rob Thompson, Patelesio Tomkinson, Thomas Umaga Jansen, Teihorangi Walden.

Ailiers : Tima Faingaanuku*, Connor Garden-Bachop*, Kirisi « Chris » Kuridrani*, Josh Mckay, Tevita Nabura, Jona Nareki*, Ngatungane "Ngane" Punivai*.

Arrières : Michael Collins*, Scott Gregory*.

*joueurs arrivés cette saison

La star : Aaron Smith

Le demi de mêlée Aaron Smith s’apprête à débuter sa 10e saison sous le maillot des Highlanders. Le All Black a déjà disputé 135 matchs et inscrit 130 points sous les couleurs bleu et or. A 31 ans, le champion du monde 2015 continue de briller en Super Rugby notamment grâce à sa rapidité de jeu, sa capacité à trouver des espaces, mais surtout et avant tout son talent. Véritable métronome des Highlanders, le joueur aux 92 sélections s’épanouit en Super Rugby et fait le bonheur de son équipe. Champion en 2015 avec la franchise néo-zélandaise, la Décima approche pour Aaron Smith, un évènement qu’il voudra peut-être couronner d’un titre en fin de saison. Affaire à suivre…

Aaron Smith en plein haka avant d'affronter la France pour un Test match en juin 2018.

Aaron Smith en plein haka avant d'affronter la France pour un Test match en juin 2018.Icon Sport

La recrue : Chris Kuridrani

Les Highlanders enregistrent pour cette saison 2020, l’arrivée de l’ailier Chris Kuridrani, qui n’autre que le frère cadet de Nemani Nadolo et le cousin de Tevita Kuridrani, qui évolue également en Super Rugby avec les Brumbies. Une recrue de choix pour la franchise néo-zélandaise avec cet ailier puissant qui n’est pas le dernier pour planter des essais… Le joueur de 28 ans, qui a déjà joué en Super Rugby avec les Reds de Queensland entre 2014 et 2017 avait ensuite quitté l’Australie pour le Japon direction les Honda Heat, équipe évoluant en Top League. Ses performances les plus prolifiques restent celles effectuées en National Rugby Championship, plus haute compétition nationale de rugby à XV en Australie. Trois saisons et 32 matchs disputés à Brisbane City auront suffi à l’ailier ex-international -20 ans australien et fidjien pour aplatir 16 essais, soit une marque tous les deux matchs. Après un petit arrêt en France à Montpellier au printemps dernier en tant que joker médical de Benjamin Fall, le joueur né à Brisbane compte bien mettre sa puissance au service d’Aaron Smith et ses coéquipiers.

L’objectif : grimper dans le classement pour espérer plus ?

Le Super Rugby s’apprête à reprendre ses droits dans l’hémisphère Sud. Une nouvelle édition que les Highlanders comptent bien prendre par le bon bout malgré de nombreux départs dans l’effectif. La saison passée, la franchise néo-zélandaise s’était hissée de peu en quarts de finale en terminant à la 8e et dernière phase qualificative pour la suite du championnat. Opposés aux Crusaders, triple tenants du titre, la marche était un peu trop haute pour les joueurs de Dunedin. Ils s’inclineront 14 à 38 au terme des 80 minutes réglementaires en ayant inscrit 2 essais par l’intermédiaire de Tomkinson et Walden contre 5 pour les Crusaders.

Aux Highlanders de tenter de grappiller quelques places au classement cette saison afin d’espérer aller plus loin dans la compétition. En remontant le temps au cœur des saisons passées, force est de constater que meilleur classement en phase de qualifications rimait avec meilleures performances en playoffs. Eliminée lors des saisons 2017 et 2018 en quarts de finale après avoir fini respectivement 7e et 6e au classement général, le sort de la franchise néozélandaise était tout autre en glanant une 4e place au classement en 2015. Un titre de Super Rugby que les Highlanders remporteront pour la première fois de leur histoire face aux Hurricanes en s’imposant 21 à 14 chez les Canes. La suite de l’histoire, ce sont aux joueurs de l’écrire, histoire qui débutera le 7 février prochain face aux Sharks.

Par Marianne Calero.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés