Other Agency

Super Rugby : une sixième franchise néo-zélandaise à l'étude

Super Rugby : une sixième franchise néo-zélandaise à l'étude
Par Cédric Cathala via Midi Olympique

Le 21/08/2020 à 12:24

SUPER RUGBY AOTEAROA - Elle serait basée à Bay of plenty, une baie située au nord de l'île du nord néo-zélandaise et pourrait intégrer le Super rugby version Aotearoa dès la saison prochaine.

On veut parler du projet d'une sixième franchise néo-zélandaise qui serait soutenue, selon nos confrères du New Zealand Herald, financièrement par Andrew Forrest, le magnat australien de l'exploitation minière qui sponsorisait déjà la Western Force, une franchise australienne évincée du Super rugby en 2017. Ce, alors que toutes les discussions s'étaient jusqu'ici concentrées sur la création d'une équipe regroupant les meilleurs joueurs des îles du Pacifique. Forrest avait lancé en 2018 son projet de "Global rapid rugby". Celui-ci, après une tournée exhibition, avait entamé sa première saison en mars 2019, mais fut interrompu par la crise liée au coronavirus. Cette nouvelle compétition regroupait cinq franchises venues d'Australie avec la Western Force, mais aussi des Fidji, de Singapour, de Hong Kong et des Samoa avec des règles adaptées du rugby à XV avec l'accord de World Rugby.

Appuyé par Bay of Plenty et la "Chinese Rugby Football Association" qui oeuvre pour le développement du rugby en Asie et en Vhine en particulier, Andrew Forrest a donc lancé une offre audacieuse pour rejoindre les cinq franchises de Super Rugby existantes. Les dirigeants néo-zélandais devraient se réunir le week-end prochain pour étudier les candidatures déjà déposées des projets de Kanaloa Hawaii Rugby, des Dragons d'Asie-Pacifique et de celle de Bay of Plenty.

Contenus sponsorisés