Rugbyrama

Super Rugby - Les franchises de la conférence sud-africaine passées au crible

Les franchises de la conférence sud-africaine passées au crible
Par Rugbyrama

Le 14/02/2019 à 17:52Mis à jour Le 15/02/2019 à 14:41

SUPER RUGBY - En vue du lancement du Super Rugby 2019 qui débute ce week-end, Rugbyrama vous propose toute la semaine une revue d'effectif des quinze franchises engagées. Aujourd'hui la conférence sud-africaine avec les Bulls, les Jaguares, les Lions, les Sharks et les Stormers.

Bulls

Classement la saison dernière : 12e

Stade : Loftus Versfeld (Pretoria)

Entraîneur : Pote Human

Capitaine : Duane Vermeulen

Principales recrues : Duane Vermeulen, Schalk Brits

La star de l'équipe : Jesse Kriel

Véritable dynamiteur de la ligne de ¾ des Bulls, l'international sud-africain entame sa 6e saison avec la franchise. Avec déjà 39 sélections à seulement 25 ans, il constitue une véritable attraction au centre de l'attaque. A l'aise techniquement, rapide et puncheur, Jesse Kriel est un redoutable finisseur, en témoignent ses 8 essais marqués lors de l'exercice précédent. Mais il est également un excellent défenseur.

Le joueur à suivre : Schalk Brits

Dernier challenge pour le remuant talonneur Sud-Africain (1m80 ; 98kg). Après 6 saisons passées chez les Saracens en Angleterre, il fait retour au pays pour un dernier défi sportif avec les Bulls. Son expérience, sa vitesse et son explosivité sont autant d'atout qui pourront permettre à la franchise de Pretoria de retrouver les sommets du Super Rugby.

Bilan et objectifs :

Dernière de la conférence sud-africaine la saison dernière, la franchise de Pretoria cherche à renouer avec les phases finales dans une poule qui semble encore plus ouverte pour cette édition 2019. C'est dans cette optique que les Bulls et leur nouvel entraîneur en chef Gerhard « Pote » Human (il a été promu après avoir entraîné jusqu'ici les avants) ont fait revenir au pays deux joueurs exceptionnels : le talonneur expérimenté des Saracens Schalk Brits, et surtout l'ancien numéro 8 toulonnais, Duane Vermeulen. Leader puissant, fort au contest et très bon porteur de balle, il doit remettre ses nouveaux coéquipiers sur le droit chemin.

Jesse Kriel (Afrique du Sud), face à la France - 18 novembre 2017

Jesse Kriel (Afrique du Sud), face à la France - 18 novembre 2017Getty Images

Jaguares

Classement la saison dernière : 7e

Stade : Estadio José Amalfitani (Buenos Aires)

Entraîneur : Gonzalo Quesada

Capitaine : Agustín Creevy

Principales recrues : aucune

La star de l'équipe : Agustín Creevy

Titulaire indiscutable en club et en sélection depuis cinq ans, l'international argentin (83 sélections) entame sa 4e saison de Super Rugby. Capitaine des Jaguares depuis la création de la franchise, le charismatique talonneur (1,85 m, 106 kg) impressionne toujours autant les observateurs. Combattant hors pair, Agustín Creevy est un fantastique meneur d'hommes. Mais il est aussi un très bon lanceur et sait se montrer disponible dans le jeu grâce à sa très bonne mobilité. Assurément le meilleur atout des Jaguares cette saison.

Le joueur à suivre : Ramiro Moyano

Après trois ans passées principalement sur le circuit à 7, l'ailier virevoltant a rejoint le XV et le Super Rugby en 2016. International à 28 reprises avec les Pumas, Moyano vient d'effectuer sa meilleure saison en carrière avec 8 essais marqués toutes compétitions confondues. Le joueur de 28 ans voudra continuer à progresser et faire parler sa pointe de vitesse sur cet exercice 2019.

Bilan et objectifs :

7e l'an passé et éliminée en quart de finale par les Lions, futurs finalistes, la franchise argentine veut continuer sur sa lancée sur la campagne 2019. Si elle a perdu son demi d'ouverture vedette Nicolas Sanchez, parti à l'intersaison au Stade français, la formation de Buenos Aires enregistre l'arrivée en tant que manager de Gonzalo Quesada, également entraîneur adjoint de la sélection argentine. Dans une conférence sud-africaine très ouverte, les coéquipiers d'Agustín Creevy peuvent parfaitement atteindre leur objectif : une deuxième qualification en quatre saisons de Super Rugby.

Lions

Classement la saison dernière : 2e

Stade : Emirates Airlines Park (Johannesburg)

Entraîneur : Zacharia De Bruyn

Capitaine : Warren Whiteley

Principales recrues : Joseph Lewies, Daniel Mienie,

La star de l'équipe : Malcolm Marx

À 24 ans, il est peut-être déjà le meilleur talonneur du monde. Malcolm Marx est également le titulaire indiscutable au poste chez les Boks depuis deux saisons. Gabarit impressionnant (1,88 m, 119 kg), il n'en demeure pas moins extrêmement explosif et mobile. S'il on ajoute une grande fiabilité au lancer, on obtient alors le prototype parfait du talonneur moderne. Déjà détenteur de 24 sélections sous la tunique Springbok, il possède toutes les qualités pour amener ses coéquipiers très loin dans la compétition.

Le joueur à suivre : Aphiwe Dyantyi

L'ailier des Lions est la nouvelle pépite du rugby sud-africain. Avec sa grande pointe de vitesse et ses appuis déroutants, Aphiwe Dyantyi (1,82 m, 87 kg) peut battre n'importe quel défenseur en un contre un. Depuis la tournée d'été 2018, il a été sélectionné à 13 reprises avec les Springboks, à chaque fois titulaire. Le joueur de 24 ans avait pourtant arrêté le rugby au lycée après avoir été découragé par ses coachs, qui le jugeaient trop petits. Un parcours atypique pour un joueur électrique.

Bilan et objectifs :

Y aurait-il des racines auvergnates à Johannesburg ? On pourrait se poser la question. À l'instar du Clermont de la fin des années 2000, les Lions viennent d'échouer trois fois de suite en finale du Super Rugby, dont deux face aux Crusaders ! Cette saison, l'objectif est clair : remporter le titre. Si la conférence sud-africaine devrait être un obstacle abordable pour l'équipe de Zacharia De Bruyn, les choses sérieuses commenceront en phase finale. Pour une quatrième finale d'affilée ?

Super Rugby - Aphiwe Dyantyi (Lions) contre les Jaguares

Super Rugby - Aphiwe Dyantyi (Lions) contre les JaguaresIcon Sport

Sharks

Classement la saison dernière : 8e

Stade : Jonsson Kings Park (Durban)

Entraîneur : Rob du Preez

Capitaine : Louis Schreuder

Principales recrues : Ruben van Heerden, Makasole Mapimpi, Rhyno Smith

La star de l'équipe : S'Busiso Nkosi

Aphiwe Dyantyi sur une aile, S'Busiso Nkosi sur l'autre. Telle fut la configuration extérieure de l'Afrique du Sud durant les derniers tests d'automne. D'un gabarit plus solide (1,81 m, 97 kg) que son coéquipier en sélection, Nkosi (23 ans) présente une combinaison de vitesse et de puissance rare. Auteur de 4 essais en 6 sélections sous le maillot Springbok, Nkosi possède aussi une grande maîtrise technique qui lui permet de servir ses coéquipiers après contact. Titulaire à 13 reprises la saison passée, S'Busiso Nkosi est la nouvelle « Black Panther » des Sharks.

Le joueur à suivre : Thomas du Toit

Auteur de deux premières saisons de très haut niveau, c'est tout naturellement que Thomas du Toit (23 ans) a été appelé par Rassie Erasmus pour les deux dernières séries de tests de l'Afrique du Sud. S'il n'a jamais été titulaire sur ses 9 sélections, les sorties du jeune pilier (1,88 m, 136 kg) sont toujours convaincantes. Malgré son gabarit très imposant, du Toit participe énormément dans le jeu et présente toutes les qualités du pilier moderne. À lui de confirmer en 2019 tous les espoirs placés en lui.

Bilan et objectifs :

8e la saison passée et éliminés par les Crusaders, futurs champions, les Sharks peinent à retrouver leur niveau du début de la décennie, qui les avait vus atteindre la finale en 2012. Ils peuvent néanmoins profiter de la faiblesse de leur conférence et espérer tirer leur épingle du jeu derrière les Lions. Poussée par l'arrivée d'une belle génération, la franchise de Durban entend retrouver ses lettres de noblesse pour cette édition 2019 du Super Rugby.

Stormers

Classement la saison dernière : 11e

Stade : Newlands Stadium (Cape Town)

Entraîneur : Gert Smal

Capitaine : Siya Kolisi

Principales recrues : Corne Fourie, Ruan Nel

La star de l'équipe : Siya Kolisi

Capitaine des Stormers et des Springboks (41 sélections), Siya Kolisi (27 ans) est un joueur fantastique. Athlétique (1,86 m, 98 kg), véloce, le troisième ligne aile est un formidable plaqueur à l'activité débordante. Titulaire sur les 28 derniers matchs de la sélection sud-africaine, il entame ce week-end sa huitième saison sous le maillot de sa franchise. Le patron des Stormers, c'est bien lui.

Le joueur à suivre : Pieter-Steph du Toit

Auteur d'une saison aboutie avec 4 titularisations pour les Springboks lors de la dernière tournée d'automne, Pieter-Steph du Toit doit maintenant confirmer cette montée en puissance avec son club. Ce gros gabarit (2m ; 120kg) offre la possibilité d'être utilisé en deuxième ligne comme au poste de flanker. Une polyvalence non négligeable qui pourrait servir son équipe, mais on savoure déjà un potentiel attelage avec son compatriote Eben Etzebeth.

Bilan et objectifs :

Le deuxième ligne Eben Etzebeth aura a cœur de finir en beauté son aventure avec les Stormers, sa franchise, avant de rejoindre le Rugby club toulonnais après le Mondial. Finir en beauté pour oublier aussi la triste saison 2018 qu'ont vécu les joueurs du Cap. Pour cette nouvelle aventure, Gert Smal a pioché dans l'effectif des Blitzboks, l'équipe nationale de rugby à 7, comme il l'avait déjà fait avec l'ancienne star de la discipline Seabalo Senatla. Cette année, c'est l'arrière Ruan Nel qui a rejoint les rangs des Stormers. Devant, grâce à un pack solide emmené par Siya Kolisi, les joueurs du Cap pourraient faire des ravages en conquête. L'édition 2019 des Stormers sera donc à suivre de très près.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0