Rugbyrama

Super Rugby - Les franchises de la conférence australienne passées au crible

Les franchises de la conférence australienne passées au crible
Par Rugbyrama

Le 13/02/2019 à 18:00

SUPER RUGBY - 1/3 : En vue du lancement du Super Rugby 2019 qui débute ce week-end, Rugbyrama vous propose toute la semaine une revue d'effectif des quinze franchises engagées. Aujourd'hui la conférence australienne avec les Queensland Reds, les Waratahs, les Brumbies, les Rebels et les Sunwolves.

Queensland Reds :

Entraîneur : Brad Thorn

Joueurs majeurs : Samu Kerevi, Izack Rodda, Scott Higginbotham.

Principales recrues : Matt McGahan, Bryce Hegarty, Sefa Naivalu

Classement la saison dernière : 13èmes

Stade : Suncorp Stadium

La Star de l'équipe : Samu Kerevi

Il n'a que 25 ans mais il est déjà une référence de l'attaque australienne. D'origine fidjienne, le redoutable centre (1m86, 108 kg) est indiscutable dans sa franchise comme chez les Wallabies. Associé en équipe nationale au côté de Bernard Foley ou Tevita Kuridrani, nul doute que Michael Cheika pourra compter sur les qualités de son centre international (21 sélections, 5 essais) pour la prochaine Coupe du Monde. A coup sûr, le nouvel entraîneur néo-zélandais des Queensland Rebds, Brad Thorn, pourra également compter sur lui pour faire avancer l'équipe.

Test Match - Samu Kerevi (Australie) contre le Pays de Galles

Test Match - Samu Kerevi (Australie) contre le Pays de GallesIcon Sport

Le joueur à suivre : Jordan Petaia

Il est le futur du rugby australien. Véritable révélation de l'édition précédente (11 feuilles de match, 2 essais), le trois-quart centre ou ailier s'est vite montré à son avantage. En novembre dernier, Michael Cheika, le sélectionneur de l'Australie a même fait appel à lui. Il devait honorer sa première cap contre l'Angleterre à Twickenham mais une blessure aux ischio-jambiers l'a obligé à déclarer forfait. Il aurait été le troisième plus jeune joueur australien de l'histoire a débuter une rencontre internationale. Puissant et rapide (1m90, 98kg), l'australien qui aura 19 ans cette année sera très attendu. Il n'est donc pas impossible de la voir (très) rapidement avec le maillot des Wallabies.

Bilan et Objectifs :

Après une saison décevante, nul doute que les Queensland Reds voudront montrer un tout autre visage. Friable en défense, la franchise australienne bénéficie de l'arrivée de Brad Thorn, ancien deuxième-ligne des All Blacks, pour engranger confiance et rigueur pour pouvoir rivaliser contre les plus grosses équipes. À l'image de la révélation Jordan Petaia (18 ans, 11 apparitions, 2 essais) et d'une charnière Hamish Stewart (20 ans) - Tate MacDermott (20 ans), l'effectif australien pourra compter sur sa jeunesse mais également sur des joueurs plus confirmés (Samu Kerevi, Izack Rodda).

New South Wales Waratahs :

Entraîneur : Daryl Gibson

Joueurs majeurs : Michael Hooper, Bernard Foley, Kurtley Beale, Israel Folau

Principales recrues : Karmichael Hunt, John Folau, Adam Ashley-Cooper

Classement la saison dernière : 6èmes et demi-finalistes

Stade : Sydney Football Stadium

La Star de l'équipe : Israel Folau

L'un des meilleurs arrières du monde, sans aucun doute. L'international australien est aussi connu pour plusieurs sorties médiatiques contre la communauté gay. Pourtant, c'est bien ballon en main que l'arrière est le plus talentueux. Du haut de ses 29 ans, Israel Folau (1m93, 102 kg) va entamer sa septième saison au sein de la franchise australienne des South Wales Waratahs (89 matches, 283 points). Passé par le rugby à 13, il peut également jouer centre ou ailier. Homme de base du sélectionneur australien, Michael Cheika, le fantasque Australien (73 sélections, 185 points) a même récemment signé avec sa sélection jusqu'en 2022.

Super Rugby - Israel Folau (Waratahs) contre les Crusaders

Super Rugby - Israel Folau (Waratahs) contre les CrusadersIcon Sport

Le joueur à suivre : John Folau

Comme son frère aîné, le cadet des Folau a décidé de passer au quinze après avoir fait des débuts mitigés au rugby à treize. Un pari risqué pour les Waratahs, le joueur de 24 ans n'ayant jamais joué à ce niveau. S'il arrive à convaincre, le centre d'origine tongienne (1m93, 112 kg) pourrait être associé au côté de son grand frère. Si elle s'avère efficace, complémentarité qui pourrait faire des étincelles dans les défenses adverses.

Bilan et Objectifs :

Meilleure équipe Australienne depuis plusieurs saisons, les New South Wales Waratahs espèrent maintenir leur domination sur les autres franchises. Véritable vivier des Wallabies, les joueurs entraînés par Daryl Gibson pourront compter sur de nombreux internationaux (Michael Hooper, Israel Folau, Bernard Foley, Nick Phipps, Kurtley Beale) ainsi que le retour de l'inusable Adam Ashley-Cooper. Troisième de la phase régulière et demi-finaliste l'an passé (battus par les Lions), les Australiens font, une nouvelle fois, partie des favoris.

Sunwolves :

Entraîneur : Tony Brown

Joueurs majeurs : Michael Leitch, Rene Ranger, Shota Hona, Fumiaki Tanaka, Hayden Parker

Principales recrues : Sean McMahon, Jamie Booth, Phil Burleigh, Dan Pryor, Kara Pryor

Classement la saison dernière : 15èmes

Stade : Chichibunomiya Rugby Stadium, Stade International de Singapour

La star de l'équipe : Michael Leitch

Exemplaire, valeureux et rigoureux, il est le capitaine courage de l'équipe. Toujours à la pointe du combat, le puissant troisième-ligne centre (1m90, 105 kg) passé par la franchise néo-zélandaise des Otago Chiefs, sera le fer de lance de l'unique franchise japonaise en Super Rugby. Également capitaine de sa sélection nationale (53 sélections, 70 points), Michael Leitch aura la lourde tache d'amener son équipe vers de meilleurs horizons que les saisons précédentes.

Coupe du Monde 2015 - Michael Leitch (Japon) vainqueur de l'Afrique du Sud

Coupe du Monde 2015 - Michael Leitch (Japon) vainqueur de l'Afrique du SudIcon Sport

Le joueur à suivre : Uwe Helu

Le puissant deuxième-ligne japonais est la véritable poutre de la franchise. Petit de taille (1m93), il n'en reste pas moins un gabarit imposant (118 kg). D'origine tongienne, il évolue également dans la l'équipe nationale japonaise (10 sélections). Très gros plaqueur, il sera un des éléments clés du pack des Sunwolves cette année encore.

Bilan et Objectifs :

La dernière saison de la franchise japonaise en Super Rugby ? Un long chemin de croix. À l'image d'une défense perméable (40 points encaissés en moyenne par match), d'une mêlée défaillante et d'une attaque qui manque cruellement de vitesse (deuxième plus mauvais total de la compétition), les Japonais n'ont gagné que trois rencontres en 14 matches. La plus mauvaise équipe sur cette période.

Néanmoins, avec l'arrivée de joueurs d'expérience (Dan et Kara Pryor, Sean MacMahon et Jamie Booth) et la confirmation de certains cadres (Michael Leight, Rene Ranger, Shota Horie, Fumiali Tanaka), les japonais voudront montrer un autre visage. D'autant plus que le Japon est le pays hôte de la prochaine Coupe du Monde. Tony Brown, l'entraîneur de la franchise aura cependant beaucoup de secteurs à améliorer pour que les Sunwolves puissent exister cette saison.

Melbourne Rebels :

Entraîneur : David Wessels

Joueurs majeurs : Adam Coleman, Will Genia, Dane Haylett-Petty, Reece Hodge

Principales recrues : Quade Cooper, Matt Toomua

Classement la saison dernière : 9èmes

Stade : AAMI Park

La star de l'équipe : Will Genia

Passé par le Stade Français, le demi de mêlée des Wallabies (1m74, 82 kg) est une référence à son poste. Vif, rapide et tranchant, Will Genia est capable de dynamiter les défenses adversaires et de faire avancer son équipe à lui tout seul. Excellent dans l'animation du jeu, il fait également le bonheur de Michael Cheika chez les Wallabies. Du haut des 31 ans, il fait partie des cadres de l'équipe. Son rôle sera déterminant dans une équipe qui compte également l'arrivée de l'enfant terrible du rugby, Quade Cooper. Une charnière très attendue.

Joueur à suivre : Quade Cooper

Après un passage décevant en France (RC Toulon) et au Seven, une pige au Japon, un énième retour à la boxe... Va-ton (enfin) revoir le Quade Cooper (30 ans, 70 sélections) de la grande époque ? Un Quade Cooper élégant sur un terrain, capable de gestes dignes des plus grands. La réalité est tout autre. Parfois en dilettante sur le terrain, Quade Cooper (1m86, 92 kg) ne fait plus l'unanimité en Australie. En revenant avec les Rebels, Quade Cooper se lance un nouveau défi. Celui de faire la coupe du monde au japon. Son association avec Will Genia, sera très attendue. Beaucoup d'attentes seront placées en lui. S'il veut rentrer dans les plans de Cheika en septembre prochain, à lui de prouver qu'il est encore un grand joueur.

Bilan et Objectifs :

2018 fut un très cru pour la franchise entraînée par David Wessels. Les Australiens ont réalisé la meilleure saison de leur histoire en Super Rugby. Deuxième de la conférence australienne et neuvième au classement général, les Rebels n'avaient pas affiché ce niveau depuis bien longtemps. Dirigés par la charnière internationale Will Genia-Quade Cooper, les Rebels viseront cette année le haut du tableau et une qualification en phase finale. Autre motif de satisfaction ; le retour au pays de Matt Toomua, de passage chez les Anglais des Leicester Tigers, qui viendra renforcer les rangs australiens à la fin du championnat anglais. Une ligne de trois-quart qui fait saliver. Du moins sur le papier.

Brumbies :

Entraîneur : Dan McKellar

Joueurs majeurs : Christian Lealiifano, David Pocock, Allan Alaalatoa, Henry Speight, Sam Carter, Tevita Kuridrani

Principales recrues : Joe Slipper, Pete Samu

Classement la saison dernière : 10èmes

Stade : Canberra Stadium

La star de l'équipe : David Pocock

Plutôt discret dans la vie, David Pocock n'en reste pas moins une véritable star en Australie. Sur un terrain, le 3ème ligne australien (1m84, 107kg) est sûrement l'un des meilleurs troisième-ligne au monde. Avec un centre de gravité relativement bas, il est un véritable poison dans les rucks. À 30 ans, il reste un plaqueur-gratteur infatigable. Indiscutable en club, comme chez les Wallabies, David Pocock sera l'une des attractions de ce Super Rugby. Comme très souvent, son équipe pourra compter sur lui.

Test Match - David Pocock (Australie) contre la France

Test Match - David Pocock (Australie) contre la FranceIcon Sport

Le joueur à suivre : Pete Samu

Présenté un moment comme le nouveau joyau du rugby australien, Peter (dit Pete) a souvent déçu. Transféré des Crusaders où il a très peu joué, l'Australien a une revanche à prendre. Troisième-ligne puissant et coureur (1m85, 102 kg), son association avec David Pocock est notamment très attendue. Le flanker australien (27 ans, 5 sélections) visera lui aussi une place dans le groupe de Michael Cheika pour y disputer le Mondial au Japon en septembre prochain. Une ambition qui passe avant tout par des bons matches en club.

Bilan et Objectifs :

L'an passé, les Brumbies de Canberra étaient passés de peu à côté d'une qualification. Neuvième à la fin de saison régulière, l'équipe de Dan McKellar voudra cette fois-ci se qualifier pour les phases finales. Avec un effectif composé de nombreux internationaux australiens (Lealiifano, Pocock, Carter...), les joueurs de Canberra feront office de véritables outsiders. Si les problèmes de buteurs et du jeu au pied sont réglés, la franchise australienne a de grandes chances de se retrouver dans les huit à la fin de l'exercice.

Contenus sponsorisés
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0