Icon Sport

Rebels de Melbourne : difficile de faire pire

Rebels de Melbourne : difficile de faire pire
Par Rugbyrama

Le 11/02/2018 à 14:27Mis à jour Le 11/02/2018 à 14:35

L'an passé, les Rebels de Melbourne ont terminé le Super Rugby à la 18e et dernière place, derrière la nouvelle franchise des Sunwolves du Japon.

Les enjeux et ambitions :

Scotché en bas de tableau l'an passé, les australiens sont passés à une victoire de la cuillère de bois. Les ambitions sont évidentes, faire mieux que l'an passé. Éviter la dernière place et les larges défaites à domicile, comme ce fut le cas l'an passé, 18-56 contre les Blues 19-41 contre les Crusaders, ou encore 71-6 chez les Highlanders. Avec la réforme du Super Rugby, et le passage à 15 équipes, les Rebels derniers l'an passé, et les Sunwolves avant dernier, se retrouvent dans la même conférence, et pourront se livrer un duel direct.

Effectif 2018 :

Staff : Wessels (manager), Barakat (adjoint), Foote (adjoint), Berne (Attaque), McGrath (Skills), Markwick (Physique)

Premières lignes : Ainsley, Daley, Faulkner, Moloney, Sa'aga, Talakai, Weeks

Talonneurs : Malolo, Rangi, Uelese

Deuxièmes-lignes : Coleman, Ha'angana, Hosea, Jeffries, Parling, Philip, Toolis

Troisèmes-lignes : Fainga'a, Hardwick, Haylett-Petty, Leota, Mafi, Reid, Timani

Demis de mêlée : Genia, Goddard, Ruru, Stirzaker

Demis d'ouverture : Adams, Debreczeni, McGregor

Centres : Hodge, Horwitz, Meakes, Paisami, Tuipulotu, Tupou

Ailiers : English, Fou, Hutchinson, Koroibete, Naivalu, Shipperley

Arrières : Haylett-Petty, Maddocks

Le joueur : Amanaki Mafi

Lui aussi avait montré l'étendue de son talent avec le Japon contre le XV de France en Novembre à la U Arena. En battant 7 défenseurs et avec 83 mètres ballons en main, le troisième ligne centre avait été un des grands artisans de ce fameux match nul.

Le Tongien d'origine est un joueur puissant capable de franchir les défenses mais surtout d'assurer la continuité du jeu en faisant jouer ses partenaires après lui. Il va entamer sa deuxième saison avec les Rebels de Melbourne et sera, à n'en pas douter, un des atouts majeurs de son équipe.

Amanaki Mafi (Melbourne Rebels)

Amanaki Mafi (Melbourne Rebels)Icon Sport

La fiche :

L'entraîneur : David Wessels

Capitaine : Will Genia

Conférence : (Australienne) Reds, Warathas, Brumbies, Sunwolves.

Stade : AAMI Park (31 000)

AAMI Park (Melbourne)

AAMI Park (Melbourne)Rugbyrama

Contenus sponsorisés
0
0