Icon Sport

Mapimpi, l'arme fatale des Sharks

Mapimpi, l'arme fatale des Sharks

Le 16/03/2018 à 09:40

A 27 ans, l'ailier des Sharks Makazole Mapimpi confirme son éclosion au très haut niveau : meilleur marqueur sud-africain dans le Super Rugby 2017, il est reparti sur des bases élevées après un passage en Pro 14

Il ne s'était jamais autorisé à rêver.

Makazole Mapimpi n'y avait pas non plus été invité. Né à Mdantsane dans une banlieue du Cap-Oriental, il avait beau s'être mis très tôt au rugby, comment pouvait-il s'imaginer un destin professionnel, ayant toujours été tenu à l'écart des filières d'excellence du rugby sud-africain ? Sa scolarité, il l'a passé loin des prestigieux lycées. Et naturellement, loin des différentes sélections.

L'ailier est parti de tout en bas, du rugby des ligues régionales. En 2009, à 19 ans, il joue encore le championnat des provinces de sa catégorie avec les Border Bulldogs. Mais même là, il ne lui a été fait aucun cadeau : aucune convocation en Vodacom Cup, encore moins en Currie Cup. Il faudra la mise en faillite de la structure professionnelle des Border Bulldogs sous fond d'accusation de racisme et une reprise en main par la Border Rugby Union un équivalent de ligue régionale pour qu'il puisse avoir sa chance.

Premiers pas au haut niveau à 24 ans en Vodacom Cup et premier essai. Comme un prélude de ce que sera ensuite sa carrière. A partir de là, l'ailier de 90kg a débuté une course folle, comme pour rattraper le temps perdu. Trois saisons d'art et d'essai et en 2017, les Kings viennent enfin le chercher pour disputer le Super Rugby. Quatorze matches, onze essais : il termine meilleur marqueur sud-africain de la compétition. En juin 2017, Mapimpi est logiquement invité avec les Emerging Springboks pour défier les Barbarians de Michalak et Poitrenaud à Durban. Naturellement, il y va de sa réalisation. La suite, il part l'écrire avec les Cheetahs. Il n'est plus question de Super Rugby mais de Pro 14 Rugby, l'ex Ligue Celte. Premier match le 1er septembre 2017 à Belfast contre l'Ulster et premier essai. Il en inscrira finalement dix en treize apparitions dans la compétition…

Andrew Trimble - Ulster vs Makazole Mapimpi - Cheetahs

Andrew Trimble - Ulster vs Makazole Mapimpi - CheetahsIcon Sport

Le phénomène n'échappe plus à personne. Les Sharks avancent leurs pions et raflent la mise : le 3 novembre, ils annoncent la signature de Makazole Mapimpi pour la saison 2018. Il passe de nord au sud mais garde la cadence : un essai en amical en février contre le Racing 92, deux matches cette saison dans ce Super Rugby et déjà trois essais dont un doublé contre les Sunwolves. Plus que jamais, il s'impose comme un Springbok en puissance. La plaidoirie est facile, il suffit de laisser parler les chiffres et une série admirable : au moins un essai inscrit sur chacun de ses cinq derniers matches.

Ce samedi, celui qui sait aussi défendre 6 sur 6 au plaquage contre les Sunwolves va tenter de la poursuivre contre les Brumbies de Christian Lealiifano, qui sait d'autant plus à quoi s'attendre qu'il a déjà croisé sa route en septembre quand lui jouait à l'Ulster et Makazole avec les Cheetahs. L'effet de surprise ne jouera plus, qu'importe, Mapimpi a toujours ses atouts vitesse, agilité, crochets pour poursuivre sa course folle. Et continuer à faire de sa réalité, un rêve.

Contenus sponsorisés
0
0