Michalak: "A fond"

Michalak: "A fond"
Par AFP

Le 23/02/2008 à 09:45Mis à jour

Frédéric Michalak, qui fera ses débuts avec les Sharks samedi, vit son expérience sud-africaine à 100%. Il juge par ailleurs "très encourageants" les débuts du XV de France sous l'ère Lièvremont.

Serez-vous titulaire pour la réception des Western Stormers, après avoir manqué la première journée en raison d'une douleur à un mollet?

Frédéric Michalak: Je serai titulaire. La douleur est passée. J'aurais pu jouer la semaine dernière mais les entraîneurs n'ont pas souhaité prendre de risques. Maintenant, je suis à 100%, il n'y a pas de problème.

Comment se passe votre intégration dans le rugby sud-africain?

F.M: C'est différent. Ils ont une autre mentalité mais tout se fait dans la bonne humeur. Ils essaient de ne pas trop se prendre la tête. Les conditions d'entraînement sont excellentes. Par contre, le temps est très humide ici, les ballons sont très glissants et il est difficile de s'épanouir rugbystiquement. Contre la Western Force, on a bien maîtrisé la partie. On essaie de pas mal jouer au pied, de faire un rugby très constructif. Globalement, je suis satisfait du niveau. Les nouvelles règles expérimentées clarifient un peu plus le jeu et mettent davantage de mouvement en favorisant les attaquants. Ca ressemble de plus en plus au rugby à XIII.

Qu'avez-vous pensé des deux premières prestations de l'équipe de France depuis le début du Tournoi?

F.M: Je suis tous les matches et je suis à fond derrière l'équipe de France. Il y a beaucoup d'envie, énormément de production de jeu. Contre l'Irlande la seconde mi-temps a été difficile car on n'est peut-être pas encore habitués à avoir ce style de jeu et certains joueurs se fatiguent un peu vite. Dans l'ensemble, c'est très encourageant. Les Sud-Africains, d'ailleurs, apprécient beaucoup le jeu de l'équipe de France. Pour ma part, j'essaie d'être à fond ici. Pour l'avenir, on verra, je ne pense pas que l'équipe de France ait besoin de moi en ce moment.

Contenus sponsorisés